Nous suivre Industrie Techno

Des gants connectés pour traduire le langage des signes

Juliette Raynal
Des gants connectés pour traduire le langage des signes

Ces gants pourraient aussi être utilisés pour la rééducation de patients touchés par un AVC ou pour améliorer l’expérience des utilisateurs dans les jeux de réalité virtuelle.

© SignAloud

Deux étudiants américains ont mis au point un prototype d'une paire de gants connectés qui permet de traduire en temps réel le langage des signes. Cette invention leur a permis de décrocher une enveloppe de 10 000 dollars dans le cadre d'un concours étudiant. 

Faciliter la communication entre les personnes muettes et malentendantes et le reste de la population. C’est cette ambition qui a motivé Navid Azodi et Thomas Pryor, deux étudiants à l’Université de Washington, à mettre au point des gants connectés pour traduire en temps réel le langage des signes en langage parlé.

Baptisée SignAloud, la paire de gants est bardée de capteurs qui enregistrent la position des mains et les mouvements effectués. Grâce à une connexion Bluetooth, ces informations sont envoyées à un ordinateur qui analyse les mouvements grâce à des algorithmes de régression séquentielle, qui fonctionnent à la manière d’un réseau de neurones. Si grâce à cette analyse, l’ordinateur reconnaît le geste du langage des signes, le mot (ou la phrase) correspondant est alors automatiquement traduit et prononcé en anglais via un haut-parleur.

En faire un accessoire du quotidien

« Les nombreux dispositifs de traduction du langage des signes disponibles ne sont pas faits pour un usage quotidien. Certains utilisent la vidéo, comme donnée d’entrée, tandis que d’autres ont des capteurs qui recouvrent tout le bras ou le corps de l’utilisateur », commente Thomas Pryor, avant d’ajouter : « Nos gants sont légers, peu encombrants et ne recouvrent que les mains. Ils sont suffisamment ergonomiques pour constituer un accessoire du quotidien, à l’image des aides auditives et des lentilles de contact ».

Le projet leur a permis de décrocher le Use It Prize,  l’un des sept prix remis dans le cadre du programme Lemelson-MIT Student Prize. Chaque année, ce concours récompense des projets prometteurs développés par des chercheurs étudiants. Une enveloppe de 10 000 dollars leur permettra de poursuivre le développement de ce prototype, qui pourrait également être utilisé pour la rééducation de patients victimes d'AVC ou pour améliorer l’expérience des utilisateurs dans les jeux utilisant la réalité virtuelle.  

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

CES 2019 : Les technos du véhicule autonome et connecté

CES 2019 : Les technos du véhicule autonome et connecté

Le véhicule autonome et connecté est cette année bien présent au Consumer Electronic Show (CES) qui se déroule du 8[…]

Technos à suivre en 2019, drone poisson volant, Lidar … les meilleures innovations de la semaine

Technos à suivre en 2019, drone poisson volant, Lidar … les meilleures innovations de la semaine

Une plateforme pour booster les capacités européennes en intelligence artificielle

Une plateforme pour booster les capacités européennes en intelligence artificielle

CES 2019 : 5 technos pour l’industrie

Conférences

CES 2019 : 5 technos pour l’industrie

Plus d'articles