Nous suivre Industrie Techno

abonné

Vidéo

Des fondations gravitaires pour les éoliennes

Philippe Passebon

Mis à jour le 30/10/2014 à 10h46

Sujets relatifs :

, ,
Des fondations gravitaires pour les éoliennes

Cranefree Gravity

© Seatower

Pour simplifier l’étape d’installation des éoliennes en mer, l'entreprise Norvégienne Seatower a mis au point une fondation gravitaire pour les éoliennes innovante, Cranefree Gravity, la première au monde qui ne nécessite pas de grue pour être installée.

La fondation à «embase gravitaire» Cranefree Gravity est une grande structure en béton construite à terre puis mise à l’eau et remorquée jusqu’au site d’installation. Elle y est remplie d'eau, ce qui lui permet de venir se poser à l'endroit souhaité sur le fond marin. Du béton est alors injecté pour combler les espaces entre le socle et les fonds marins pour assurer une plus forte cohérence, puis du lest (sable, gravier...) vient remplacer l'eau à l'intérieur de la structure pour lui conférer une très grande stabilité. L'idée n'est pas totalement nouvelle, elle a été utilisée pour le débarquement de Normandie, mais c'est la première du type pour l'éolien offshore.

Les fondations les plus répandues sont actuellement les fondations dites à monopieu, qui se composent[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

D’après une publication relayée par IEEE Spectrum, le journal de l’association professionnelle « Institut des[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

Plus d'articles