Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des faisceaux hertziens pour raccorder les déserts numériques au haut débit

Sophie Eustache

Sujets relatifs :

,

En s’appuyant sur la technologie des faisceaux hertziens, NEC, en partenariat avec IMTS, cherche à déployer une connectivité haut débit dans les déserts numériques. Plus économique, la technologie se veut aussi plus performante que le satellite ou le réseau, quand il s’agit de couvrir des zones isolées.

« Nous avons pu augmenter la performance jusqu’à 1 Gbs grâce aux progrès de l’électronique hyperfréquence, qui permettent une plus grande modulation du signal en fréquence. Alors qu’il y a douze ans  on ne pouvait déployer la modulation que sur quatre états, on est aujourd’hui capables -et c'est une première mondiale- de moduler jusqu’à 2 048 états sur le même canal. C'est grâce à de telles constellations de modulation et à l’ouverture de nouvelles bandes de fréquences dotées de canaux large bande qu’on a pu booster[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

[Innover contre le virus] Le supercalcul à l’assaut du Covid-19

Pendant l'été, Industrie & Technologies revient sur plusieurs mois de mobilisation des industriels et des chercheurs pour faire[…]

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

Hydrogène vert, souveraineté du cloud et Lab Robotique, le best of de la semaine

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

« Que Bpifrance choisisse AWS quand le président de la République réclame la souveraineté numérique, ce n'est pas acceptable ! », assène Frans Imbert Vier (Ubcom)

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Interview

Michel Morvan, président de Cosmo Tech : l'amoureux de la complexité

Plus d'articles