Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des éponges en nanocellulose contre les marées noires

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

, ,
Des éponges en nanocellulose contre les marées noires

L'éponge en nanocellulse absorbe le Toluène (en rouge) mais repousse l'eau (en bleu).

Une éponge formée de  nanofibrilles de cellulose, capable de récupérer sélectivement les pollutions huileuses, a été mise au point par deux chercheurs, Gilles Sèbe du LCPO de l’université de Bordeaux 1 et Philippe Tingaut, de l’Empa près de Zurich, lauréats pour cette éponge du Prix des techniques innovantes du salon Pollutec.

Les matériaux à base de polypropylène, polystyrène, argiles, silice ou graphite capables d'absorber l'huile sans retenir l'eau ont une absorption limitée et un coût élevé. Les deux chercheurs sont allés chercher dans la cellulose issue de sous-produits de l’agriculture, comme la paille d’avoine, de quoi faire un matériau hydrophobe qui piège les huiles, et ceci grâce à un procédé facile et peu coûteux. Après désintégration du substrat cellulosique de départ par des procédés mécaniques issus de l’industrie papetière – la défibrillation de la pâte à papier - , ils ont obtenu des nanofibrilles de cellulose enchevêtrées,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

[Vu sur le web] Produire de l’hydrogène vert sans électrolyseur : une avancée prometteuse dans la photo-électrolyse de l’eau

D’après une publication relayée par IEEE Spectrum, le journal de l’association professionnelle « Institut des[…]

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

La stratégie électrique de Renault en trois points technos clefs

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous avons amélioré d’un facteur 100 le code de dynamique moléculaire dédié à l’optimisation des batteries », se réjouit Mathieu Salanne, vainqueur du Prix Spécial Joseph Fourier

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

« Nous allons construire la gigafactory de batteries la plus efficace au monde », lance Christophe Mille, de Verkor

Plus d'articles