Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des enzymes pour réduire le coût de la transformation du bois

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,

Des enzymes issues de bactéries pour abaisser la consommation électrique liée à la transformation du bois en pâte, papier et sucres sont développées par la start-up finlandaise MetGen. Elles permettraient d'économiser jusqu’à 15% d’énergie par installation et par an.

Les transformateurs du bois recourent à des procédés très énergivores, qui représentent selon MetGen jusqu’à 70% de leurs dépenses annuelles. Pour alléger la facture, la start-up finlandaise, qui a levé la semaine dernière 2,5 millions d’euros grâce au fonds de soutien aux biotechnologies de Sofinnova Partners, développe des enzymes bactériennes. Pour être transformé en pâte et papier, le bois subit généralement une étape de pré-traitement dite de pulpage thermo-mécanique, qui[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Trois projets de l’IRT SystemX pour optimiser la fabrication additive

Trois projets de l’IRT SystemX pour optimiser la fabrication additive

Lors d'un webinaire organisé le 25 novembre, l'IRT SystemX a présenté plusieurs projets menés avec des partenaires[…]

Thermoformeuses et ensacheuses font passer les emballages au vert

Thermoformeuses et ensacheuses font passer les emballages au vert

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

L’usinage 4.0, un défi technique qui reste à relever

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés  », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

FormNext 2020: « Une édition a minima, qui recentre la fabrication additive sur des applications clés », selon Jean-Daniel Penot, de France Additive.

Plus d'articles