Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des enzymes pour réduire le coût de la transformation du bois

Ludovic Fery

Sujets relatifs :

, ,

Des enzymes issues de bactéries pour abaisser la consommation électrique liée à la transformation du bois en pâte, papier et sucres sont développées par la start-up finlandaise MetGen. Elles permettraient d'économiser jusqu’à 15% d’énergie par installation et par an.

Les transformateurs du bois recourent à des procédés très énergivores, qui représentent selon MetGen jusqu’à 70% de leurs dépenses annuelles. Pour alléger la facture, la start-up finlandaise, qui a levé la semaine dernière 2,5 millions d’euros grâce au fonds de soutien aux biotechnologies de Sofinnova Partners, développe des enzymes bactériennes. Pour être transformé en pâte et papier, le bois subit généralement une étape de pré-traitement dite de pulpage thermo-mécanique, qui[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

Interview

"L’aéronautique est le premier de cordée dans la fabrication additive", pointe le directeur France d'EOS

L'impression 3D gagne du terrain dans l'industrie. Mais son intégration est inégale entre les différents secteurs.[…]

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Drone anti-incendie, cybersécurité, nanosatellites… les meilleures innovations de la semaine

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Avion hybride, nanosatellites, impression 3D... les innovations qui (re)donnent le sourire

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Aubert & Duval parie sur le couplage de la forge et de la fabrication additive pour gagner en compétitivité

Plus d'articles