Nous suivre Industrie Techno

C’est pas nouveau, quoique !

Des encombrements de Lutèce aux bouchons parisiens

Jean-François Preveraud
Des encombrements de Lutèce aux bouchons parisiens

Déjà à la fin des années 50 la rue de Rivoli était saturée

© DR

Des encombrements de Lutèce aux embarras de Paris décriés par Nicolas Boileau au XVIIe siècle, les problèmes de circulation ont toujours empoisonné la vie des habitants de la région parisienne et plus globalement de toutes les grandes métropoles régionales.

Et force est de constater que les choses ne s’arrangent pas. Plus on aménage la ville pour la rendre douce à ses habitants, plus les encombrements augmentent, aggravant ainsi une pollution que l’on voulait diminuer. Sans parler du coût financier que cela représente pour la collectivité.

Ainsi une récente étude commanditée par Inrix, fournisseur d'info-trafic et d'aide à la conduite et réalisée par le cabinet d'études britannique Centre of Economics and Business (Cebr), estime que les embouteillages coûtent 5,6 milliards d'euros à la France par an, soit 623 euros pour chaque foyer se déplaçant en voiture. Ce coût global est le résultat de l'addition des coûts directs (en carburant et en temps perdu) et indirect (répercussion sur les prix des biens et services vendus par les entreprises).

Et à ce jeu la capitale française est la plus impactée. En effet, selon cette étude, si en région parisienne seulement 43 % des 11,6 millions d'habitants se rendent au travail en voiture, la moyenne nationale est de 73% d’après l’étude sur le recensement que l’Insee, Paris concentre 40 % à elle seule des bouchons français. Chaque année, les conducteurs d’Ile de France passent ainsi 57,8 heures bloqués dans les bouchons. L’étude estime que rester immobilisé dans les bouchons à Paris coûte 11,7 euros de l'heure contre une moyenne nationale de 9,5 euros. De ce fait le coût annuel pour les foyers se rendant au travail en voiture est plus élevé à Paris, se montant à environ 934 euros chaque année.

Un coût que nos édiles seraient les bienvenus de prendre en considération dans des projets d’aménagements plus destinés à satisfaire leur égo que le bien-être de leurs administrés. Ainsi au lieu d’essayer de dégouter des automobilistes qui n’ont pas le choix, de prendre leur voiture en ralentissant les flux de circulation, le bon sens voudrait que l’on essaye de fluidifier les choses. Et des réponses technologiques existent !

Ainsi l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux (Ifsttar) travaille-t-il sur ces sujets, notamment autour de l’utilisation des TICs qui, bien employées, permettraient une optimisation de l’usage des réseaux et des services urbains.

Si l’on ajoute à cela que pour des raisons éthiques, économiques, hygiéniques ou même par une certaine forme d’engagement politique pas forcément partisane, les usagers de la cité seraient prêts à faire évoluer leurs habitudes et comportements, il reste encore un petit espoir que les embouteillages diminuent. Et ca c’est nouveau !

Jean-François Prevéraud

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Mini-moteurs ioniques, piles à hydrogène, Global Industrie… les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Michelin et Faurecia s’associent autour de la mobilité hydrogène

Michelin et Faurecia s’associent autour de la mobilité hydrogène

Crew Dragon, satellites OneWeb, robot fourmi… les meilleures innovations de la semaine

Crew Dragon, satellites OneWeb, robot fourmi… les meilleures innovations de la semaine

Transfo AC-DC, l’IRT de Toulouse à Montréal, ballon dirigeable… les meilleures innovations de la semaine

Transfo AC-DC, l’IRT de Toulouse à Montréal, ballon dirigeable… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles