Nous suivre Industrie Techno

Des élèves de Télécom ParisTech inventent une baguette magique, et remportent les Parrot Awards

Baptiste Cessieux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Des élèves de Télécom ParisTech inventent une baguette magique, et remportent les Parrot Awards

La baguette magique succède à l'Ethylo clé qui permettait d'avoir un éthylotest sur son porte-clés.

© parrot

Pour la deuxième année consécutive, l’entreprise Parrot a remis ses Parrot Awards. Ouvert aux étudiants des écoles partenaires, le prix a été remporté par le projet d’une équipe de Télécom ParisTech : la baguette magique et connectée Incanto.

Ouverts aux étudiants de Télécom ParisTech, Polytechnique, l’ESIEE, ainsi qu’aux futurs ingénieurs de l’école d'ingénieurs ECE, les Parrot Awards avaient cette année pour thématique les jeux et jouets connectés. Les onze équipes en lice pour la finale ont travaillé pendant 9 mois à la conceptualisation et à la création de leur produit connecté.

Après la délibération d’un jury composé de cadres de l’entreprise, c’est finalement Incanto qui a remporté le titre, remis le 30 juin 2015. C’est une autre équipe de Télécom ParisTech qui a remporté le 2e prix avec Kudly, son ours en peluche connecté. Enfin, le 3e prix a été attribué à Freestyle Assist System, un skateboard connecté créé par une équipe de l'ESIEE.

Incanto est une baguette magique connectée permettant de se lancer dans des combats de sorcellerie. La baguette donne vie aux sortilèges des joueurs grâce à sa reconnaissance des gestes intégrée et son système de visée. Rubans de LED et vibreurs se chargent de donner aux apprentis sorciers de nombreux retours sur le déroulement de la partie, tandis que leurs smartphones les accompagnent d'effets sonores. Les élèves ingénieurs n’ont pas révélé si certains d’entre eux s’étaient transformés en perroquet, l'emblême de Parrot, durant l’élaboration des sorts de polymorphisme...

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

[Débat] Faut-il accepter le stockage des données biométriques ?

Les systèmes de reconnaissance faciale, de l’iris ou des empreintes digitales se généralisent sur les terminaux[…]

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Mohamed Sabt sécurise les smartphones

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Des vêtements ultratechniques pour lutter contre le chaud et le froid

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Micro-électronique : Sabrina Fadloun explique sa thèse en 180 secondes

Plus d'articles