Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des couches minces ferroélectriques plus performantes

Sophie Eustache

Sujets relatifs :

En jouant sur la concentration des matériaux les constituant, des chercheurs de l'Université d'Illinois ont développé une méthode pour fabriquer des couches minces ferroélectriques plus performantes.

Ces semi-couches sont réalisées en titano-zirconate de plomb (PZT) et la forme des cristaux à l’intérieur des couches est déterminée par les quantités respectives de zirconium (Zr) et de titane (Ti), précise Liz Ahlberg, dans un article de News Bureau Illinois. Habituellement, les couches-minces en PZT sont fabriquées en un seul composant, et intégrées sur un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

Comment McPhy veut industrialiser l’électrolyse alcaline pour produire de l'hydrogène décarboné à coût réduit

L'électrolyseur de 2 mégawatts au cœur de l'usine de production d'hydrogène décarboné[…]

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Modélisation moléculaire et code ultra rapide : Qubit pharmaceuticals met la physique quantique au service des labos pharma

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Pour bien commencer la semaine, la recette de Norsk e-fuel pour décarboner l’aviation

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Les surfaces superhydrophobes s'ouvrent aux applications en gagnant en robustesse

Plus d'articles