Nous suivre Industrie Techno

Des copolymères amphiphiles pour contrôler la taille des nanovecteurs

Philippe Passebon

Sujets relatifs :

Une nouvelle méthode pour concevoir des polymères qui permettent de contrôler parfaitement la taille des capsules, ou vecteurs, qui servent au transport de nanomédicaments a été proposée par des chercheurs de l’institut Charles Sadron dans la revue Physical Review Letters.

L'encapsulation des médicaments pour les protéger et les amener à leur cible est une voie explorée par de nombreuses équipes de scientifiques. Un des principaux problèmes réside dans le contrôle de la taille des capsules. Leur taille détermine leur capacité à transporter le médicament, mais aussi à naviguer parmi les obstacles microscopiques et à franchir les barrières biologiques de l’organisme. L’une des méthodes utilisées fait intervenir des capsules microscopiques, qui se forment spontanément à des longues chaînes de molécules que sont les polymères. Mais la membrane des deux feuillets de polymères qui forme ainsi la paroi étant difficile à courber, il est délicat de contrôler la taille des capsules. Les chercheurs ont conçu des copolymères composés de deux feuillets hydrophobes centraux et deux feuillets hydrophiles extérieurs, formant une capsule dont le rayon est précisément déterminé par les feuillets hydrophiles. Les chercheurs sont ensuite parvenus à reproduire systématiquement des capsules de la même taille. Le contrôle de la courbure exigeait auparavant un procédé complexe d’auto-assemblage.

Cette méthode ouvre de nouvelles perspectives de développement pour l’encapsulation et la vectorisation des médicaments.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Le géant français du numérique s’associe au projet européen de recherche COSMIC, qui vise à détecter[…]

17/07/2019 | Transport
La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Plus d'articles