Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des convoyeurs très flexibles

ANNE ROYER

S'ils séduisaient jusque-là essentiellement les grands groupes, les convoyeurs de charges légères sont désormais utilisés par un nombre croissant de PME. Les fournisseurs cherchent à répondre au besoin de flexibilité en proposant des produits plus évolutifs, mais aussi plus économes. Sans perdre de vue un objectif clé : augmenter la productivité.

Dans le secteur de la manutention, l'heure n'est plus aux installations lourdes. « Avant, les convoyeurs étaient des outils un peu complexes qui s'adressaient plutôt aux grandes entreprises, ou bien aux petites entreprises très spécialisées. Depuis un an et demi, on voit émerger une offre simple, évolutive, à un prix abordable pour beaucoup d'entreprises qui n'avaient pas les moyens et hésitaient. L'idée, c'est de proposer une installation qui grandit avec le chiffre d'affaires de la société », observe Renaud Buronfosse, délégué général du Syndicat des équipements pour construction infrastructures sidérurgie et manutention, le Cisma.

Pour partir à l'assaut de nouveaux clients, par exemple dans le secteur du commerce en ligne, les professionnels de la manutention doivent s'adapter. L'enjeu : répondre aux exigences d'une croissance fulgurante et parfois aléatoire. Les e-commerçants recherchent des installations toujours plus flexibles et évolutives pour équiper les zones de préparation de commande. Colonne vertébrale du centre de distribution, le système de convoyage demeure une composante essentielle de la productivité : il doit assurer une gestion efficace du flux de produits et accroître ainsi le rendement global des opérateurs.

La tendance du moment pour la manutention de charges légères, c'est assurément le système modulaire autonome tout électrique. « Avec Internet, les commerçants ont de plus en plus besoin de souplesse, analyse Chantal Ledoux, directrice générale de Boa Concept. Les entreprises connaissent des croissances de 50 ou 100 % dans ce domaine d'activité. L'e-commerçant doit pouvoir agrandir son catalogue ou changer de lieu. Nous avons construit notre offre en fonction de cette demande. »

 

Plus d'autonomie pour plus de productivité

 

Jeune entreprise stéphanoise, Boa Concept a remporté cette année un prix de l'innovation logistique à la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL). Son invention : le « Plug and carry », un convoyeur modulaire intelligent au design épuré, 100 % électrique, composé d'éléments réutilisables. L'absence de câble permet une installation facile et rapide. « Nous avons supprimé la partie pneumatique, explique Chantal Ledoux. Il n'y a plus qu'un seul câble électrique, qui devient invisible car il est directement intégré au convoyeur lors de la production. » Chaque élément du convoyeur est constitué d'un cadre et de ses pieds, le support, d'un connecteur et des éléments de roulement.

Contrairement aux installations traditionnelles, le convoyeur développé par Boa Concept ne requiert pas l'intervention d'un électricien. Seule opération pour l'utilisateur : raccorder le convoyeur au réseau, au moyen des connecteurs. L'autre innovation de Boa Concept consiste à supprimer les étapes de programmation, en proposant un système intelligent, sans automate, pour superviser l'installation. Chaque module est doté d'une cellule photoélectrique capable de détecter la présence d'une charge et d'un[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0959

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles