Nous suivre Industrie Techno

abonné

Fil d'Intelligence Technologique

Des composites haute-performance fabriqués sans autoclave

Alexane Roupioz
Des composites haute-performance fabriqués sans autoclave

© Florent Robert

Une équipe de chercheurs du MIT a développé une méthode pour fabriquer des composites multicouches de grade aérospatial sans utiliser de four ni d’autoclave. Les scientifiques ont montré que la pression capillaire engendrée par un réseau nanoporeux placé entre les couches de matériaux permet d’obtenir des composites exempts de vides. Leurs travaux ont été publiés dans la revue Advanced Materials Interfaces ce lundi 13 janvier 2020.

Les composites affichent des performances mécaniques et d’isolation thermique qui en font des matériaux de choix pour l’industrie. Leurs performances reposent en partie sur les propriétés de la zone d’interface entre les couches de matériaux. Les feuilles de matériaux ont une rugosité microscopique naturelle si bien que, lorsqu’elles sont assemblées pour former des composites, de l’air peut se retrouver piéger entre les différentes couches. Ces vides sont l’une des principales causes de faiblesse des composites. Habituellement[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles