Nous suivre Industrie Techno

abonné

Vidéo

Des chercheurs impriment en 3D un tissu cardiaque fonctionnel

Juliette Raynal

Sujets relatifs :

, ,

Les chercheurs de l’université d’Harvard sont parvenus à imprimer en 3D un tissu cardiaque sur puce dans lequel sont directement intégrés des capteurs. Le dispositif a récemment fait l’objet d’une publication dans la revue scientifique Nature Materials.

Dans les détails, l’équipe de recherche, dirigée par Johan Ulrik Lind, a développé six nouvelles bioencres pour imprimer en une seule fois un cœur sur puce, avec une résolution micrométrique. Le procédé peut être programmé pour imprimer différents organes sur puce et permet ainsi d’automatiser leur production. Les organes sur puce sont des dispositifs miniaturisés qui visent à reproduire le fonctionnement des organes humain. Ils[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Fil d'Intelligence Technologique

Un échangeur de chaleur ultra compact et efficace grâce à l'impression 3D et au design génératif

Une équipe de recherche de l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign a présenté dans un article de la[…]

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le projet de recherche AIRchitecture sur les avions légers électriques tire un premier bilan et se prolonge

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

Le casque de réalité mixte XR-3 de Varjo fait dans le détail : la preuve par l'essai

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

« L’exposition aux nanomatériaux doit être évaluée tout au long du cycle de vie pour concevoir des produits plus sûrs », pointe Jérôme Rose, médaille d’argent 2020 du CNRS

Plus d'articles