Nous suivre Industrie Techno

Vidéo

Des chercheurs du MIT utilisent le Wi-Fi pour voir à travers les murs

Des chercheurs du MIT utilisent le Wi-Fi pour voir à travers les murs

© CSAIL - MIT

Grâce à une batterie d'algorithmes, les chercheurs américains analysent et traitent les réflexions des ondes radio sur le corps de la personne située dans une pièce voisine pour reconstituer sa silhouette en mouvement. Cette approche n'est pas nouvelle mais atteint désormais un très haut degré de précision. Elle pourrait, entre autres, trouver des applications au service des personnes âgées, dans la maison intelligente et dans le domaine des jeux vidéo.

Des chercheurs du laboratoire des sciences informatiques et d’intelligence artificielle (CSAIL) du MIT ont développé un logiciel qui utilise les variations d’un signal Wi-Fi pour reconnaître les silhouettes d'humains à travers un mur, sans que ces derniers n'aient besoin de porter des capteurs. Pour cela, l’équipe a mis au point une sorte de routeur Wifi, baptisé RF-Capture, qui génère les ondes radio puis analyse leur réflexion sur le corps d'une personne sans causer de risques pour la santé, puisque les ondes émises seraient 10 000 fois inférieures à celle d'un mobile.

Dans les détails, le dispositif repose sur des ondes radio qui oscillent entre 5,46 et 7,24 GHz. Après avoir traversé le mur, les ondes rebondissent sur la personne qui se trouve dans la pièce voisine. Ces réflexions sont analysées et traitées par des algorithmes sophistiqués qui génèrent des clichés instantanés en 3D pour identifier les différentes parties du corps. Ces clichés sont ensuite assemblés pour reconstituer la silhouette en mouvement.

Cette technologie est un approfondissement de travaux précédents sur lesquels l’équipe planche depuis plusieurs années, précise un article de The Verge qui rapporte l’information. En effet, en 2013, l’équipe de recherche avait utilisé la même approche pour détecter des mouvements et des obstacles de l’autre côté d’un mur. Par ailleurs, le MIT n'est pas le seul à s'être penché sur cette approche. Dès 2012, des chercheurs britanniques, de la University College London, ont également utilisé les ondes Wifi afin d'identifier les mouvements à travers les murs pour des applications dans le domaine de la sécurité. Puis, en août 2014, des chercheurs de l'Université de Californie ont présenté une technologie permettant à deux robots d'utiliser le protocole de communication sans fil Wifi pour discerner l'intérieur d'une pièce fermée sans y pénétrer.

Désormais, le RF-Capture est suffisamment sophistiqué pour distinguer des détails subtiles entre différentes silhouettes. Le système est ainsi parvenu à distinguer 15 silhouettes différentes à travers un mur avec 90 % d’exactitude. Le dispositif est même capable de reconnaître le rythme cardiaque d’une personne ou son cycle respiratoire. 

Les chercheurs voient dans cette technologie de nombreuses possibilités. RF-Capture pourrait, par exemple, être utilisé pour suivre les mouvements d’une personne âgée vivant seule pour détecter d’éventuelles chutes. La technologie pourrait également trouver sa place dans la maison intelligente, afin de déclencher des scénarios selon les mouvements de ses habitants, ou encore dans le domaine des jeux vidéo.

D’après le site Gizmodo, les chercheurs seraient actuellement en train de concevoir un composant supplémentaire pour éviter toute démarche d’espionnage et faire en sorte qu’une personne ne soit suivie que par son propre équipement. « Nous voulons nous assurer que les gens n’utilisent pas le RF-Capture dans des buts malfaisants », a assuré le professeur Dina Katabi, membre de l'équipe.

Pour en savoir plus : rfcapture.csail.mit.edu/

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

Big Data Paris : optimisation sous contrainte et machine learning, les clés de Fashion Data pour rendre la mode « éco-rentable »

La jeune pousse Fashion Data, fondée en 2019, a remporté les Trophées de l’innovation dans la catégorie start-up,[…]

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

« L’automatisation et l'IoT au service de la production sont plus que jamais stratégiques », soutient Paola Jesson, co-fondatrice du SIDO

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Neuralink : « Le travail accompli est remarquable mais il manque des détails techniques clés », juge Guillaume Charvet (Clinatec)

Crypto 2020 : le post-quantique au cœur de l’événement cryptographique de l’année

Crypto 2020 : le post-quantique au cœur de l’événement cryptographique de l’année

Plus d'articles