Nous suivre Industrie Techno

Des capteurs de pression ultra souples

Ridha Loukil

Sujets relatifs :

, ,
Des capteurs de pression ultra souples

Un capteur de pression basé sur un matériau polymère stretch

Des chercheurs de l’Institut Fraunhofer ISC ont développé des capteurs de pression souples. Ils sont réalisés avec un matériau stretch capable de se déformer de 100%.

Est-ce que quelqu'un est assis dans le siège passager de la voiture ? Quelqu'un est-il entré dans la zone de sécurité d'une machine industrielle ? A toutes ces questions, une réponse : les capteurs de pression Stretch. Des chercheurs de l'Institut Fraunhofer ont mis au point ces capteurs.  Ils sont si souples qu’ils peuvent être étirés à deux fois leur longueur primitive. Et ils peuvent passer pratiquement inaperçu, en les cousant dans les vêtements. Ces capteurs seront présenté au salon Sensor + Test à Nuremberg à partir du 07 au 09 juin 2011.

Développés à l'Institut Fraunhofer pour la recherche sur les silicates (ISC), à Würzburg (Allemagne), ces capteurs sont faits d'un film en élastomère très extensible, enduit des deux côtés d’électrodes souples. Chaque fois que le capteur est tendu par des changements dans la forme du siège, par exemple, l'épaisseur du capteur et, par conséquent, sa capacité électrique change. Contrairement aux jauges de contrainte classiques, ces capteurs peuvent s'étirer jusqu'à 100 %.

Le film d'élastomère utilisé est constitué d'un polymère où les molécules individuelles sont chimiquement liés les unes aux autres. La solidité de la matière est assurée à l’image d’un filet de pêche grâce à des mailles fines.

Ces capteurs ont de nombreuses applications. Par exemple, ils peuvent être utilisés pour mesurer la pression des gaz. Pour ce faire, le film d'élastomère est tendu comme une membrane à travers un anneau. Si le gaz exerce une pression sur la membrane du capteur, il se déforme. Ces capteurs de pression sont également utiles dans la sécurité. Si quelqu'un pénètre dans une zone trop proche d'une machine dangereuse, des capteurs implantés dans le sol peuvent le détecter et déclencher une alarme. Ces matériaux intelligents pourraient même être intégrés dans les vêtements pour analyser des séquences de mouvement, ce qui aiderait les athlètes à optimiser leur entraînement. Tout en restant à peine perceptibles à tous.

Ridha Loukil

Pour en savoir plus : http://www.isc.fraunhofer.de

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Un catalyseur métallique pour transformer le Co2 en charbon

Des chercheurs australiens ont développé un procédé permettant, grâce à un catalyseur à base de[…]

25/03/2019 |
Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

Robots voituriers, éolienne télescopique, biorecyclage... les innovations qui (re)donnent le sourire

La soie d'araignée pour des actionneurs de nouvelle génération

La soie d'araignée pour des actionneurs de nouvelle génération

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Le biorecyclage enzymatique prend de la bouteille

Plus d'articles