Nous suivre Industrie Techno

Des camions récupèrent l'énergie perdue

J.-F. P.

Le constructeur de poids lourds Renault Trucks va utiliser le cycle thermodynamique dit de Rankine pour produire de l'électricité à partir de la chaleur des gaz d'échappement. L'utilisation de cette énergie perdue permettrait à terme des économies de carburant de 5 à 10 %. Principe : récupérer l'enthalpie des gaz d'échappement du véhicule et la transformer en électricité, grâce à une génératrice intégrée à une turbine. « Près de 30 % d'un plein de véhicule s'envole sous forme de chaleur dans les gaz d'échappement. C'est une perte pure », explique Dimitri Lortet, chef de projet aux études moteur chez Renault Trucks. L'électricité ainsi produite alimente les composants et auxiliaires électriques du véhicule et soulage la consommation de l'alternateur. Le système Rankine est déjà largement utilisé pour les moteurs à combustion externe, notamment pour les machines à vapeur marines, et pour les systèmes frigorifiques, ainsi que pour les pompes à chaleur.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0950

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2012 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ifpen investit dans un banc d’essai de système piles à combustible dédié à la mobilité lourde

L’Ifpen investit dans un banc d’essai de système piles à combustible dédié à la mobilité lourde

L'Ifpen a indiqué, lundi 25 octobre, avoir mis en service une station d'essai de systèmes de piles à combustible sur son[…]

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Plus d'articles