Nous suivre Industrie Techno

Des brûleurs à oxygène pour produire des pièces en Pyrex

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Le verrier Newell Rubbermaid a intégré dans son four de fusion de Châteauroux la solution plus performante et moins polluante Alglass Sun d’Air Liquide.

Depuis janvier 2005, la société Newell Rubbermaid, qui fabrique à Châteauroux les produits de verre Pyrex, a intégré dans son four de fusion la solution Alglass Sun développée par Air Liquide.

Il s’agit du premier client en France à être équipé de cette technologie en fonctionnement industriel continu. Cette usine fabrique le verre borosilicate Pyrex destiné à des ustensiles de cuisine et appareils ménagers.

La fabrication du verre est obtenue par la fusion de mélanges de sables et d’autres composants dans des fours atteignant des températures de plus de 1500°C et plus. Cette combustion, lorsqu’elle se fait en présence d’air, provoque une réaction entre l’azote et l’oxygène contenus dans l’air et génère la formation d’oxydes d’azote, les NOx, principaux responsables des pluies acides.

En injectant de l’oxygène pur dans le four, on évite la formation de ces NOx. Environ 25 tonnes d’oxygène seront ainsi consommées chaque jour par l’usine Newell Rubbermaid de Châteauroux.

La solution Alglass Sun résulte de trois ans de recherche et de tests conduits par les spécialistes d’Air Liquide. Elle regroupe une nouvelle génération de brûleurs permettant l’injection séparée d’oxygène et de gaz naturel à l’intérieur des fours de verre, ce qui induit une réduction encore plus importante de NOx.

Cette technique permet d’abord d’abaisser les coûts de construction des fours : grâce à une combustion plus efficace, il devient inutile de prévoir des installations de récupération d’énergie. Autre économie, les quantités de gaz naturel utilisés pour chauffer le four se trouvent réduites d’environ 40% notamment par l’amélioration de la mise en température du four.

L’autre avantage majeur d’Alglass Sun concerne l’environnement : l’oxycombustion réalisée par ces brûleurs permet de franchir une nouvelle étape dans la réduction des émissions d’oxydes d’azote (NOx) et de CO2. L’innovation que représente Alglass Sun bénéficie du soutien de l’Ademe.

Michel Le Toullec

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles