Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des bactéries pour stocker les données

Juliette Raynal

Une équipe de chercheurs de l’université d’Harvard, dirigée par Seth Shipman et Jeff Nivala, est parvenue à télécharger 100 octets de données dans des bactéries vivantes en exploitant une réponse immunitaire qu’elles déploient dans le cas d’une infection virale. Ces données peuvent être transmises de génération en génération, puis lues par le génotypage des cellules.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs se penchent sur la capacité de stockage de l’ADN. Toutefois, dans les précédentes expérimentations, les scientifiques codaient l’information dans de l’ADN synthétique. Ici, les chercheurs d’Harvard ont exploré une toute nouvelle piste en s’appuyant sur le système de réponse immunitaire de certaines bactéries, baptisé Crispr-Cas. Concrètement, lorsque certaines bactéries sont attaquées par un virus, elles peuvent couper un segment d’ADN de ce virus et le stocker dans une partie de leur[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Avis d'expert

[Avis d’expert] Infiltration des centrales énergétiques : autopsie d’une cyberguerre furtive

Comment des hackers parviennent-ils à s’infiltrer dans les systèmes d’opération des centrales[…]

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

Transformateur pour smart grids, reconnaissance gestuelle, polymère de résistance au feu... les innovations qui (re)donnent le sourire

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

La commande gestuelle s’intègre dans les technologies de réalité virtuelle et augmentée Qualcomm

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

 Un transformateur plus compact pour les smart grids

Plus d'articles