Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des bactéries pour stocker les données

Juliette Raynal

Une équipe de chercheurs de l’université d’Harvard, dirigée par Seth Shipman et Jeff Nivala, est parvenue à télécharger 100 octets de données dans des bactéries vivantes en exploitant une réponse immunitaire qu’elles déploient dans le cas d’une infection virale. Ces données peuvent être transmises de génération en génération, puis lues par le génotypage des cellules.

Ce n’est pas la première fois que des chercheurs se penchent sur la capacité de stockage de l’ADN. Toutefois, dans les précédentes expérimentations, les scientifiques codaient l’information dans de l’ADN synthétique. Ici, les chercheurs d’Harvard ont exploré une toute nouvelle piste en s’appuyant sur le système de réponse immunitaire de certaines bactéries, baptisé Crispr-Cas. Concrètement, lorsque certaines bactéries sont attaquées par un virus, elles peuvent couper un segment d’ADN de ce virus et le stocker dans une partie de leur[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Circuit de chaleur, 3IA Grenoble, Ghryd ... les meilleures innovations de la semaine

Circuit de chaleur, 3IA Grenoble, Ghryd ... les meilleures innovations de la semaine

Quelles sont les innovations qui vous ont le plus marqués au cours des sept derniers jours ? Cette semaine, vous avez apprécié[…]

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Académiques et industriels lancent à Grenoble l’institut 3IA dédié à l’intelligence artificielle

Jeux vidéo : Facebook crée un avatar à votre image

Focus

Jeux vidéo : Facebook crée un avatar à votre image

Quantique, IA et exascale... La simulation repousse ses frontières

Quantique, IA et exascale... La simulation repousse ses frontières

Plus d'articles