Nous suivre Industrie Techno

abonné

Des algorithmes du CEA automatisent un pancréas artificiel

Juliette Raynal

La semaine dernière, la start-up Diabeloop a présenté à la presse son pancréas artificiel destiné aux personnes atteintes de diabète de type 1. Le dispositif intelligent fonctionne grâce à des algorithmes développés par le CEA-Leti.

Le pancréas artificiel Diabeloop repose sur trois parties : un capteur positionné sur l’abdomen qui mesure le taux de sucre au niveau sous cutané, une pompe, sous forme de patch, située au niveau du bras qui délivre de l’insuline pour faire baisser le taux de sucre et un smartphone spécifique qui collecte les informations du capteur et commande la pompe à insuline grâce à une connexion Bluetooth. C’est dans ce smartphone que tournent des algorithmes complexes qui permettent de délivrer automatiquement les bonnes doses d’insuline.

Les algorithmes interviennent à deux niveaux. « Un premier algorithme simple intervient sur l’aspect sécurité du[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

L’Ile-de-France annonce 2,5 millions d’euros pour soutenir des projets de technologies quantiques

Puisque le plan quantique français traîne, la région Ile-de-France en profite pour accélérer dans le domaine. La[…]

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Le multi-cloud européen Gaia-X présente sa première mouture

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Vers une plateforme de métrologie et d’essais dédiée à l’intelligence artificielle avec le LNE

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Atos s’allie avec la start-up Pasqal pour développer un accélérateur quantique à 50 qubits d'ici deux ans

Plus d'articles