Nous suivre Industrie Techno

Des aimants au néodyme sans dysprosium

Sujets relatifs :

,

Les moteurs hybrides sont équipés d'aimants. Le problème est que ces aimants, en néodyme, contiennent des taux de l'ordre de 40 % d'un élément rare : le dysprosium. Et ce métal, de la famille des terres rares, n'est disponible que dans certaines régions du globe. En Chine, notamment, qui a décidé récemment d'en limiter l'exportation. Les chercheurs japonais du Centre des matériaux magnétiques de l'Institut national des sciences des matériaux (NIMS) se sont penchés sur le problème et proposent une solution de remplacement. Ils ont modifié la structure des liaisons entre les cristaux de néodyme en diffusant un mélange néodyme-cuivre sur l'aimant. Résultat : le champ coercitif de l'aimant est augmenté de 20 % sans utiliser de dysprosium.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0926

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

RGPD : les technos pour respecter la réglementation

C'est un tournant majeur pour bon nombre d'entreprises ayant des activités numériques. Plus aucune fuite de données[…]

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

CYBERSECURITE : LE SECTEUR ÉNERGÉTIQUE SOUS TENSION

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Enedis se mobilise après le passage d'Irma

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Le quantique entre dans l'ère industrielle

Plus d'articles