Nous suivre Industrie Techno

Derrière l'écran... la logistique

Youssef Belgnaoui

Sujets relatifs :

, ,
- Pour répondre à la croissance de ses ventes en ligne, Alapage.com s'est doté d'un centre de préparation de commandes au top niveau.

Pour faire ses courses sur Internet, quelques clics de souris suffisent. Les articles sont livrés dans les jours qui suivent. Le processus est simple. En pratique, il nécessite la mise en place d'une formidable organisation logistique. Organisation d'autant plus performante lorsque, comme Alapage.com, le site marchand connaît une croissance importante de ses ventes.

Pour y faire face, Alapage.com a investi dans son outil de production. En septembre 2002, la filiale de Wanadoo a installé son centre opérationnel à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). Avec 4 000 m2, la surface réservée au stockage et à l'équipement logistique a été multipliée par deux. Alapage.com en a profité pour industrialiser davantage sa logistique qui, forte saisonnalité oblige, doit faire preuve d'une grande flexibilité.

Livraison en 24 heures

Alapage propose 3,5 millions de références en ligne (livres, DVD, CD-Rom, etc.), mais seules 200 000 d'entre elles sont disponibles sur stock. Les articles en stock sont livrés chez le client en 24 ou 48 heures selon le mode d'expédition choisi par l'internaute. Pour les autres produits, le délai varie selon les disponibilités chez l'éditeur (deux à six jours en général). Une commande d'un produit non disponible en stock déclenche automatiquement une demande d'approvisionnement chez l'éditeur.

Compte tenu des délais de livraison, la préparation de commandes exige une organisation fluide et une grande réactivité. Les palettes provenant des éditeurs sont traitées en priorité si les produits qu'elles contiennent clôturent une commande client. Les articles sont réceptionnés par l'un des douze postes de travail chargés de les redistribuer vers huit zones du centre logistique (préparation de commandes unitaires, stockage, préparation de commandes multiples). Les codes-barres des produits sont scannés par des opérateurs, puis les articles sont disposés dans des bacs qui les transporteront par convoyeurs vers la zone de destination.

Un process semi-automatisé

Dans l'espace de stockage, les opérateurs munis d'un terminal radiofréquence équipé d'un lecteur de codes-barres entreposent les produits qui leur parviennent et les réexpédient vers les différentes zones de préparation.

Dans la zone de préparation de commandes multiples, les opérateurs réceptionnent les articles qui arrivent dans des caisses et rassemblent les produits d'une même commande dans l'un des 30 000 casiers. Dès qu'une commande est complète, les articles sont réunis avec la facture correspondante et mis en bacs. Les bacs sont envoyés par convoyeur à l'un des cinq postes de contrôle. L'opérateur scanne le code-barres de la facture et tous les articles de la commande afin de s'assurer qu'il n'y a pas d'erreur. Une fois validée, la commande passe à l'un des dix postes d'emballage manuel. Acheminé par convoyeur, le code-barres du colis est scanné à la volée, le colis est pesé en dynamique et étiqueté à l'adresse du client. Le tout, sans intervention humaine.

Une chaîne dédiée aux commandes unitaires

L'expédition des commandes unitaires est réalisée automatiquement sous la surveillance de trois opérateurs. Les articles arrivent dans des bacs par des convoyeurs. Un opérateur place chaque produit sur le tapis. L'article passe sous un portique de lecteurs codes-barres pour être identifié. La facture correspondante est apposée sur le produit avant qu'il soit pesé à la volée puis emballé par une machine. L'étiquette portant l'adresse du destinataire est alors collée sur le colis. Si le groupement de gestion des cartes bancaires n'a pas autorisé le paiement de la commande, l'article est retiré de la boucle et mis en attente. Cette chaîne automatique permet de traiter jusqu'à mille commandes à l'heure.

Pour absorber les pics de commandes, notamment lors des fêtes de fin d'année, Alapage.com prévoit d'installer d'ici au mois de juin une nouvelle chaîne automatique de traitement de commandes unitaires ainsi qu'une autre boucle de commandes standards multiples.

ALAPAGE.COM EN CHIFFRESLa filiale de vente en ligne de Wanadoo représente :

- 3,5 millions de références en ligne (livres, DVD, CD-Rom, etc.).

- 200 000 références sur stock (livraison en 24 ou 48 heures).

- 60 000 à 75 000 commandes par mois en moyenne.

- Un million de commandes en 2002, dont près du quart pour le seul mois de décembre.

- Deux millions de commandes depuis la création en 1998.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0848

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2003 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Puces neuromorphiques, modélisation 3D, deep learning… les meilleures innovations de la semaine

Vendredi, c’est l’heure de faire le bilan innovation de la semaine. Quelles sont celles qui vous ont le plus marqués sur notre site[…]

19/07/2019 | Santé3D
"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

"La France fait partie des premiers pays d’Europe pour le soutien aux jeunes pousses issues de la recherche fondamentale"

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Biotechnologies : le LISBP inaugure ses nouvelles installations à Toulouse

Antennes 5G, IA et cybersécurité, hydrogène... les innovations qui (re)donnent le sourire

Antennes 5G, IA et cybersécurité, hydrogène... les innovations qui (re)donnent le sourire

Plus d'articles