Nous suivre Industrie Techno

Dernier vol pour André Turcat

Jean-François Preveraud

Mis à jour le 20/01/2016 à 11h04

Sujets relatifs :

, ,
Dernier vol pour André Turcat

André Turcat était revenu aux commandes du Concorde exposé au Musée de l'Air et de l'Espace du Bourget

© © MaxPPP

Devenu célèbre pour avoir été le pilote d’essai du Concorde, l’aviateur André Turcat est décédé le 5 janvier à l’âge de 94 ans.

Né en 1921 à Marseille dans une famille d’industriels à l’origine de la marque automobile artisanale haut de gamme Turcat-Mery, ‘‘la voiture des connaisseurs’’, disparue en 1929, André Turcat, neveu de Léon Turcat l'un des co-fondateurs, fit des études d’ingénieur à l’Ecole Polytechnique (1940). Passionné par l’aviation -son père et ses oncles ont mis au point l’aéroplane Turcat-Méry-Rougier, ainsi que le manche à balai avec Antoine-Isidore Odier- il s’engage dans l’Armée de l’air, puis rejoint les Forces aériennes de la France libre dans les dernières années du conflit.

A la fin de la guerre, il reste dans l’Armée de l’air et part en Indochine comme pilote d’avions de transport Douglas C-47 Skytrain, avec lequel il fera de nombreuses évacuations d’urgence sur le front dans des conditions périlleuses. Revenu en France en 1950, il suit une formation pour devenir pilote d’essais. Breveté en 1951, il finit par prendre la direction de l’École du personnel navigant d'essais et de réception. Il quitte le Centre d'essais en vol de Brétigny-sur-Orge en 1954 pour devenir chef pilote d'essais de la Société française d'étude et de construction de matériels aéronautiques spéciaux (Sfecmas), qui deviendra Nord-Aviation en 1958. Il y mènera en 1955 les essais du Nord 1500 Griffon II, un des premiers chasseurs supersoniques au monde à propulsion mixte par turboréacteur et statoréacteur, et établira divers records du monde.

Il passe ensuite chez Sud-aviation (la future Société nationale industrielle aérospatiale-SNIAS) où il sera directeur des essais en vol de 1962 à 1976. C’est là qu’il deviendra le pilote d’essai en chef du Concorde. Et c’est lui qui effectuera le premier vol de l’appareil le 2 mars 1969, puis son premier vol supersonique le 1er octobre 1969.

Jean-François Prevéraud

Revivez le premier vol d'essai du Concorde le 2 mars 1969

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[CES 2021] Les aixois de Maca présentent leur voiture de course... volante et à hydrogène

[CES 2021] Les aixois de Maca présentent leur voiture de course... volante et à hydrogène

Présente au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas qui se tient en ligne du 11 au 14 janvier 2021, la start-up Maca développe un[…]

13/01/2021 | Hydrogène
[2020 en technos] La R&D dans l’avion bas carbone prend son envol

[2020 en technos] La R&D dans l’avion bas carbone prend son envol

[Vidéo] Zeroavia fait voler son avion électrique à hydrogène pour la première fois

[Vidéo] Zeroavia fait voler son avion électrique à hydrogène pour la première fois

Turbine à hydrogène, pile à combustible, stockage cryogénique… les défis technos du futur avion zéro émission d’Airbus

Turbine à hydrogène, pile à combustible, stockage cryogénique… les défis technos du futur avion zéro émission d’Airbus

Plus d'articles