Nous suivre Industrie Techno

[Dépistage] La France en a commandé 5 millions, la Belgique les utilise déjà : zoom sur les tests rapides

La Rédaction d'Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

[Dépistage] La France en a commandé 5 millions, la Belgique les utilise déjà : zoom sur les tests rapides

L'entreprise Coris commercialise en Belgique des tests rapides de détection des antigènes du coronavirus.

© Delphine Martiny

Alors que la France a commandé 5 millions de tests d’un nouveau type, dits rapides, la Belgique les utilise en routine depuis le 31 mars. Industrie & Technologies vous explique comment ces nouveaux tests détectent le coronavirus.

Si le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le 28 mars la commande de 5 millions de tests d'un nouveau genre, dits rapides, la Belgique a déjà commencé, le 31 mars, à dépister le Covid-19 avec ce type de tests. C'est l’entreprise belge Coris Bioconcept qui commercialise ces tests qui donnent des résultats en 20 à 30 minutes.

Leur principe ? Détecter des antigènes du virus SARS-CoV2, c'est-à-dire certaines macromolécules présentes dans le virus qui déclenchent la réponse immunitaire des organismes infectés. Un mécanisme différent des tests RT-PCR, qui consistent à détecter l'ARN du virus, et des tests sérologiques, qui sont sensibles aux anticorps produits par l'organisme en réponse aux antigènes du virus.

En pratique, le test commence comme pour la RT-PCR, avec un prélèvement effectué à l’aide d’un écouvillon inséré dans le nez. Les sécrétions prélevées sont dissoutes dans une solution contenant des anticorps couplés à des nanoparticules d’or.

Complexe antigène-anticorps

« Si l’antigène viral est présent dans l’échantillon, il va former un complexe antigène-anticorps avec l’anticorps contenu dans la solution », décrit la professeure Delphine Martiny, microbiologiste et responsable de la cellule de coordination COVID19 au LHUB-ULB (Laboratoire Hospitalier Universitaire de Bruxelles – Université Libre de Bruxelles), qui a contribué à évaluer l’efficacité de ces tests.

Une bandelette, sur laquelle sont greffés de nouveaux anticorps à hauteur de la zone test, est ensuite plongée dans cette solution. Par capillarité, le complexe anticorps-antigène de la solution migre le long de la bande. « L’antigène est alors, en quelque sorte, pris en sandwich entre les deux anticorps et une bande rouge apparait, liée à l’accumulation de nanoparticules d'or à cet endroit », détaille Delphine Martiny. C'est cette étape qui est la plus longue, autour de 15 minutes.

Les tests négatifs à confirmer par RT-PCR

L’équipe de Delphine Martiny a étudié la sensibilité (liée au nombre de faux-négatifs) et la spécificité (liée au nombre de faux-positifs) de ces tests.  Elle précise : « Le test montre une sensibilité de 60,2% et une spécificité de 99,2%. En d’autres termes, sur 10 patients infectés, 6 auront un test positif. »

Le protocole qui découle de ces performances consiste à faire confiance à un résultat positif mais pas à un résultat négatif, qui doit être confirmé par un test PCR. Ces tests de détection d'antigènes permettent donc de se passer de PCR, dans certains cas. Une innovation qui arrive à point nommé au vu de la pénurie mondiale de réactifs pour les tests PCR.

Alicia Aloisi

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le vaccin de Cansino contre le Covid-19 est « tolérable et immunogène », selon l’essai clinique de phase I

Le vaccin de Cansino contre le Covid-19 est « tolérable et immunogène », selon l’essai clinique de phase I

Le 22 mai, l'entreprise chinoise Cansino Biologics et l'Institut de Biotechnologies de Pékin ont publié dans The Lancet les[…]

25/05/2020 | SantéVaccin
Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Pour bien commencer la semaine, la course effrénée vers un vaccin contre le Covid-19

Immunité au Covid-19, traitements, vaccins… le best-of de la deuxième semaine de déconfinement

Immunité au Covid-19, traitements, vaccins… le best-of de la deuxième semaine de déconfinement

Vaccin contre le Covid-19 : la recherche tous azimuts et en ordre dispersé

Vaccin contre le Covid-19 : la recherche tous azimuts et en ordre dispersé

Plus d'articles