Nous suivre Industrie Techno

Delphi choisit un polyamide de Du Pont pour la suspension de la nouvelle Range Rover

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

,
Spécialement conçu pour cette application, ce grade de Zytel HTN renforcé de fibres de verre associe propriétés thermiques et résistance à l'éclatement et à la compression.

Le module individuel de suspension pneumatique spécialement développé par Delphi Automotive (www.delphi.com) pour la nouvelle Range Rover constitue l'un des points phares de ce modèle de Land Rover.

Ce dispositif doit son succès au bras de l'amortisseur pneumatique à compensation des charges latérales. Deux des quatre modules avant, situés à proximité du moteur, comportent un piston complexe moulé avec un nouveau grade de polyamide haute performance Zytel HTN de Du Pont de Nemours.

Spécialement conçu pour cette application, ce matériau renforcé de 35 % de fibres de verre associé une très haute tenue thermique à une excellente résistance à l'éclatement et à des pressions en compression. Land Rover, BMW (initialement chargé du développement de la voiture), Delphi Automotive et les spécialistes de Du Pont ont travaillé conjointement pendant deux ans à développer ces pistons automobiles pour le bras de l'amortisseur.

Le module de suspension se compose d'un ressort pneumatique (constitué d'un soufflet d'air en caoutchouc dont les extrémités renforcées par de l'aramide sont serties à un socle supérieur et un piston) assemblé et scellé autour d'un bras à double tube chargé de gaz.

 Selon Delphi, ce bras ' bitube ' doté d'un axe solide de 28 mm et d'un tube d'amortissement de 65 mm est l'un des plus grands amortisseurs automobiles jamais produits.

Le piston moulé par injection en Zytel HTN assure une tripe fonction. Il fait d'abord office de guide sur lequel le soufflet d'air flexible en caoutchouc se déplace de haut en bas en fonction des contraintes. Par ailleurs, les pièces en polyamide haute performance assurent l'étanchéité du soufflet, qui est serti selon une nouvelle procédure développée par Delphi. Enfin, sa très bonne qualité de surface permet aux joints toriques intérieurs d'adhérer parfaitement au bras de l'amortisseur.

Le module d'amortisseur pneumatique à ressort est parfois soumis à des pressions très élevées, sous des températures allant de -40 à +100 °C. Le ressort complet, ainsi que le piston en Zytel HTN, ont été testés sous des pressions d'éclatement de 65 bars.

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus
- Voir le communiqué de Dupont à  http://www.dupont-pressclub.com/Affichage_fr/affiche.asp?nb=335

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles