Nous suivre Industrie Techno

Dégrippant lubrifiant multifonctions et multipostions

Jean-François Preveraud

Sujets relatifs :

,

CRC Industries lance le CRC 5-56+PTFE un lubrifiant dégrippant, chassant l’humidité en aérosol dont la valve permet l’utilisation dans toutes les positions.
 

Pour faciliter les opérations de maintenance, d’entretien et de protection, CRC Industries propose une solution polyvalente et efficace, le CRC 5-56+PTFE. En une seule application, il dégrippe les pièces, en chasse l’humidité, nettoie les résidus, lubrifie les surfaces et les protège de la corrosion. Grâce à sa valve multipostions, l’application est parfaitement réalisée et dans des conditions de sécurité optimales grâce à sa formulation au PFTE et son propulseur ininflammable, du CO2 de grande pureté.

La texture huileuse invisible du CRC 5-56+PTFE pénètre même dans les porosités les plus fines pour dégripper les pièces bloquées. Il assure à toutes les pièces, qu’elles soient en métal, en plastique ou en caoutchouc, une meilleure longévité grâce à une parfaite lubrification, propre et sèche. Il dépose un film particulièrement adhérent sur le métal qui diminue les frottements, l’usure et les phénomènes d’échauffement, particulièrement sensibles sur les pièces en mouvement. Le CRC 5-56+PTFE repousse l’eau, l’humidité et la condensation des pièces métalliques traitées. Sa formule au PFTE renforce son action contre les résidus et les salissures et crée en plus une barrière protectrice contre la corrosion provoquée par l’humidité et autres atmosphères corrosives.

Sa formule est sans danger pour l’utilisateur et l’environnement.

Multipostions, économique, les propriétés du gaz propulseur du CRC 5-56+PTFE, du CO2 de grande pureté, permettent de garantir au moins 97 % de produit actif dans l’aérosol, soit plus de 30 % de mieux que la teneur typique des produits avec propulseurs hydrocarburés.

Le CRC 5-56+PTFE peut être utilisé comme film protecteur lors du stockage temporaire de pièces en métal usinées ou semi-finies. Il élimine également les risques de courts circuits et rétablit les contacts électriques et électroniques pour permettre la conductibilité et un fonctionnement optimal en toute sécurité de ces équipements. Sans odeur et hydrofuge, le CRC 5-56+PTFE résiste en atmosphère polluée à des températures extrêmes.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.crcind.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Aéronautique : Dassault aviation et le CNRS lancent un laboratoire commun pour la mise au point de matériaux nanostructurés

Le CNRS et Dassault aviation ont lancé le 5 juillet un laboratoire commun. Son objectif : mettre au point de nouveaux matériaux[…]

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Semi-conducteurs : le LAAS et Riber créent un laboratoire commun pour repousser les limites de l’épitaxie par jet moléculaire

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Repsol, Axens et IFPEN améliorent la recyclabilité des déchets plastiques traités par pyrolyse

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Le chimiste allemand Covestro produit un précurseur du polyuréthane à partir de CO2 plutôt que de pétrole

Plus d'articles