Nous suivre Industrie Techno

Décarbonathon : la réduction des émissions de CO2 récompensée

Décarbonathon : la réduction des émissions de CO2 récompensée

Quatre projets oeuvrant à la réduction des émissions de CO2 ont été récompensés dans le cadre du Décarbonathon, organisé par des acteurs privés et publics. Un climatiseur optimisé et un récupérateur d'énergie sous la chaussée ont notamment été primés.

Le jury du Décarbonathon a désigné le 26 janvier 2016 les quatre projets les plus innovants susceptibles de réduire les émissions de CO2. Cette compétition créée à l’initiative des Young Global Leaders du Forum économique mondial a pour objectif de trouver les solutions les plus prometteuses pour réduire les émissions de CO2 dans les villes, applicables directement et facilement par les citoyens. Le Décarbonathon a bénéficié du soutien d’Engie, du Centre for Carbon Measurement du National Physical Laboratory (NPL) britannique, de Climate-KIC et de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI).

Près de 600 participants et 175 équipes, originaires de 67 pays, ont rejoint cette compétition d’envergure mondiale lancée en octobre 2015 et articulée autour de quatre thématiques : mobilité durable ; bâtiments économes en énergie ; production et consommation durable d’énergie.

Le premier prix est remporté par Mobiliteam et son dispositif Air Booster, qui réduit la consommation d’énergie des véhicules électriques en améliorant l’efficacité énergétique du système de climatisation. L’innovation fonctionne sans que le conducteur ait besoin de changer de comportement. Le dispositif permet tout simplement de souffler l'air au plus loin en utilisant moins d’énergie. Le dispositif a été développé au sein de l'école ESIEE Paris dans le département Santé Energie et Environnement.

Le deuxième prix a été remporté par Bynd, qui permet de partager des trajets quotidiens le plus facilement et le plus rapidement possible, en associant les moyens de transport publics et privés.

Le troisième prix est attribué au projet Traffic Energy Bar System (TEBS). L’énergie cinétique des voitures est récupérée au moyen de modules installés au niveau des péages ou sur la chaussée, où les véhicules doivent réduire leur vitesse. La bosse sur laquelle les voitures vont ralentir, apparemment semblable aux ralentisseurs classiques, est couplée avec une planche. Lorsqu’une voiture écrase la bosse, il pousse également la planche et un piston associé, produisant alors de l’énergie. Le projet a également remporté le prix du public.

Enfin, le dernier prix récompense le projet Mutum, une plate-forme ludique et collaborative qui permet de mettre en commun différents objets et outils. L’idée est de réutiliser ces objets utilisés occasionnellement et de manière individuelle pour éviter la surconsommation

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Le fabriquant d’hydroliennes fluviales et marines Hydroquest et Construction mécaniques de Normandie (CMN) ont annoncé le 15[…]

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles