Nous suivre Industrie Techno

Débitmètre aéraulique portable

Destiné à l'équilibrage des débits d'air en sortie de bouche de 40 à 3 500 m³/h en génie climatique, ce débitmètre compensé en température s'adapte à toutes les grilles de reprise ou de soufflage, aux diffuseurs rectilignes, hélicoïdaux et toriques. Livré en standard avec un cadre et une hotte de 610 x 610 mm, il se positionne facilement et présente les données sur un écran graphique. Le DBM 610 détermine le sens du débit d'air, affiche la moyenne, le minimum et le maximum, la température et la différence de pression. Le boîtier de mesure débrochable fonctionne comme un micromanomètre. Raccordé à un tube de Pitot, il mesure la vitesse du flux dans une gaine et, relié à deux tubes de silicone, il contrôle l'encrassement des filtres d'une centrale d'air.

Fournisseur : Kimo Instruments

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0952

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2013 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Massifier la production ou territorialiser l'écosystème : deux irréconciliables stratégies pour déployer la filière hydrogène vert

Massifier la production ou territorialiser l'écosystème : deux irréconciliables stratégies pour déployer la filière hydrogène vert

Construire des écosystèmes territoriaux vs produire de l'hydrogène vers en masse de façon centralisée. La[…]

Comment Transavia va réduire sa consommation de carburant en optimisant l’altitude de ses avions

Comment Transavia va réduire sa consommation de carburant en optimisant l’altitude de ses avions

Énergies bas carbone : une hausse de dépôts de brevets jugée insuffisante par l'AIE pour atteindre les objectifs climatiques

Énergies bas carbone : une hausse de dépôts de brevets jugée insuffisante par l'AIE pour atteindre les objectifs climatiques

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

« La SNCF et les régions ont fait le choix de l’hydrogène bi-mode pour pouvoir convertir le parc existant », pointe Yannick Legay d’Alstom

Plus d'articles