Nous suivre Industrie Techno

Débat ou combat

Thibaut De Jaegher
Débat ou combat

Les nanotechnologies ont créé la polémique, là où l’on espérait le consensus.

Débattre, ce n’est pas combattre. Débattre, c’est partager son point de vue, comprendre celui de son interlocuteur, entendre les nuances, apprivoiser la complexité d’un sujet sans a priori. Sans se donner un ordre du jour à respecter ou un objectif à atteindre. Mais force est de constater que ces principes ont tout simplement été battus en brèche lors du grand débat national organisé autour des nanotechnologies. Par quatre fois au moins, la consultation a tourné court à Grenoble, Rennes, Lyon ou Orsay. Sans chercher à imputer à une partie ou à l’autre la responsabilité de ces pugilats, trois leçons sont à retenir de cet échec.

1. Dans un débat, il ne peut y avoir de vainqueur. Aucune partie ne doit imposer ses vues de manière unilatérale à l’autre. Les scientifiques, drapés dans leurs connaissances, doivent entendre les inquiétudes légitimes exprimées par les citoyens. Quant aux associations, comme les Amis de la Terre ou le collectif Pièces et mains d’oeuvre (PMO), ils ne peuvent pas surfer sur cette même inquiétude pour exiger un moratoire sur ces technologies, jugées dangereuses a priori.

2. Le débat doit être libre… et non téléguidé comme le furent les consultations autour des nanotechnologies organisées en région, systématiquement encadrées par un ordre du jour précis, mettant généralement en valeur le savoir-faire nanotechnologique de la région hôte.

3. L’aversion au risque ne cesse de croître dans notre pays. Pour la première fois en France, le débat sur les nanos nous donnait l’occasion d’appliquer vraiment le principe de précaution en décidant sereinement et collectivement des risques que nous acceptions de prendre au regard des opportunités que recelait la technologie. Mal compris et mal appliqué, ce principe a, au contraire, laissé penser à un nombre croissant de personnes qu’en cas de doute sur une technologie, il valait mieux s’abstenir et cesser là toute recherche. Ce malentendu pourrait s’avérer extrêmement coûteux à terme pour la capacité d’innovation de notre pays.

tdejaegher@industrie-technologies.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Un océan de données] 5 services pour une navigation optimisée

[Un océan de données] 5 services pour une navigation optimisée

Transport de marchandises, pêche, bateaux de croisière… Toutes les flottes sont tracées en temps réel grâce[…]

22/08/2019 | Machine Learning
Schneider Electric optimise la maintenance grâce à la réalité augmentée

Schneider Electric optimise la maintenance grâce à la réalité augmentée

[Un océan de données] Le weather-routing, un vecteur d’amélioration des données AIS

[Un océan de données] Le weather-routing, un vecteur d’amélioration des données AIS

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique

Test réussi pour les ailes Oceanwings d’Energy Observer, qui a rejoint l’Arctique