Nous suivre Industrie Techno

Dean Kamen

Rédaction Industrie et Technologies
1999: il invente le Segway ...Et pense pouvoir révolutionner le transport urbain.

Pouvoir aller plus loin, plus vite. C'est d'après Dean Kamen, l'immense potentiel qu'offre son invention, le Segway: cet étrange engin, sorte de trottinette électrique permettant de se déplacer jusqu'à 20km/h, est né de l'imagination de cet homme en 1999.

Peu intéressé par les études, Dean Kamen ne fait qu'un court passage à l'Institut polytechnique de Worcester, près de Boston. Aux enseignements théoriques, le jeune New-Yorkais préfère les inventions, domaine où il excelle. Il deviendra rapidement multimillionnaire. Au début des années 1990, Dean Kamen prend conscience des difficultés que peut avoir quelqu'un en fauteuil roulant pour franchir trottoirs et autres installations urbaines. Il se lance alors un défi de taille : rendre la vie plus facile à ces personnes. Il développe ainsi un dispositif de transport personnel auto-équilibré. Baptisé Ibot, ce fauteuil roulant de deuxième génération monte un trottoir, ou s'élève en équilibre sur deux roues via une simple pression sur un bouton.
Dean Kamen
1995 : Développement de l'Ibot grâce à un partenariat entre Johnson & Johnson et Deka.

1999 : Dean Kamen dépose son premier brevet pour le Segway.

2006 : Sortie de la deuxième génération du Segway avec notamment un modèle spécial police.
 

Pas moins de cinq gyroscopes


Quelques années après, Kamen adapte ce système pour des individus non handicapés. Entourant dans un premier temps cette trouvaille d'un mystère démesuré, il dévoile finalement au grand public son invention : le Segway.

Se pencher en avant pour avancer, en arrière pour reculer, ou encore sur les côtés pour tourner, rien de plus instinctif. Le mode de fonctionnement de ce moyen de transport sans frein ni accélérateur, et alimenté par une batterie, repose sur le principe de l'équilibre dynamique.

L'équilibre est maintenu par cinq gyroscopes, chacun étant constitué d'une très fine plaque de silicium montée sur un support. Lorsque la plaque tourne sur son axe, donc que le Segway s'incline, une vibration particulière parcourt la plaque, puis est transmise aux gyroscopes. Les informations sont recueillies par deux puissants processeurs qui ajustent la vitesse des moteurs en conséquence.

Présenté par son inventeur comme le remplaçant de la voiture, le Segway devait permettre de métamorphoser le transport urbain en offrant à chacun un moyen simple et non polluant pour se déplacer...

Mais les ventes n'ont pas décollé. Son prix de 7 000 à 8 000 euros, l'équivalent d'une petite voiture, y est sans doute pour quelque chose. Le Segway sera-t-il un jour la Porsche des trottinettes ? Segway France n'y verrait aucun d'inconvénient...


Mathilde Lagier

Le Segway en action

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles