Nous suivre Industrie Techno

De l'influence de la météo sur le bruit...

Y. B.

LE CSTB A DÉVELOPPÉ un logiciel de modélisation du bruit en fonction des conditions météo.

Selon la météo, les ondes sonores ont leurs humeurs. La température ou le vent influencent la propagation du son en déviant la trajectoire des ondes sonores. Pour mieux appréhender ce phénomène, le Centre scientifique et technique du bâtiment a développé le logiciel Atmos (Advanced Theroretical Model for Outdoor Sound Propagation). Cet outil exploite la méthode des équations paraboliques, très utilisée dans le domaine de l'optique, l'électromagnétisme et l'acoustique sous-marine, pour évaluer l'impact de la météo sur la propagation du bruit.

Atmos prend donc en compte les conditions météorologiques pour établir des cartes de bruit, évaluer l'impact sonore d'une route ou relever l'incidence d'une barrière végétale. Il a notamment permis de montrer qu'une bande de forêt diminuait le bruit perçu quelles que soient les conditions météo.

Des applications multiples

Les sociétés d'autoroutes sont très intéressées par ce logiciel pour caractériser le bruit du trafic. Le Commissariat à l'énergie atomique aussi. Dans le cadre de la lutte contre la prolifération des armes atomiques, cette méthode pourrait être employée pour identifier les infrasons générés par des essais nucléaires.

Les industriels pourront également utiliser Atmos pour estimer, par exemple, si l'association d'une rangée d'arbres à un mur antibruit élimine les effets du vent sur la propagation du bruit d'une usine. Il est tout aussi possible d'étudier l'impact sonore d'un champ d'éoliennes. Ce logiciel peut être couplé à Micado, autre logiciel du CSTB qui tient compte de géométries complexes pour le calcul de propagation des ondes sonores.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0865

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2005 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

Plan cybersécurité : « C'est un très bon début mais il nous reste du chemin à faire pour répondre au secteur industriel», estime Jean-Noël de Galzain d'Hexatrust

L’augmentation exceptionnelle du nombre de cyberattaques, marquée notamment par celles contre les hôpitaux de Dax et de[…]

« Il faut former beaucoup plus sur les risques de cyberattaques » lance Marc-Oliver Pahl, chercheur à l’IMT Atlantique

« Il faut former beaucoup plus sur les risques de cyberattaques » lance Marc-Oliver Pahl, chercheur à l’IMT Atlantique

Calcul quantique : Les grands industriels font leurs gammes dans la programmation

Calcul quantique : Les grands industriels font leurs gammes dans la programmation

Pourquoi la troisième démonstration de l’avantage quantique est moins spectaculaire mais bien plus rigoureuse

Pourquoi la troisième démonstration de l’avantage quantique est moins spectaculaire mais bien plus rigoureuse

Plus d'articles