Nous suivre Industrie Techno

De l'eau supercritique pour détruire les solvants organiques

Industrie et  Technologies
Au cours du salon Pollutec, le CEA a reçu un prix de l'Ademe sur un procédé de traitement de déchets industriels dangereux utilisant les fluides supercritiques.


Le Laboratoire des fluides supercritiques et membranes (LFSM) du CEA vient de recevoir le 28 novembre l'un des prix que l'Ademe décerne chaque année à l'occasion du salon Pollutec qui se tient à Lyon. L'équipe est récompensée pour un dispositif qui permet de traiter des solvants organiques toxiques.

Le traitement en question utilise de l'eau supercritique, portée au-delà de 374 °C de température et 221 bar de pression. Ce procédé d'oxydation hydrothermale se limitait jusqu'alors à la destruction de déchets contenant de l'hydrogène, du carbone, de l'oxygène et de l'azote.

Le dispositif mis au point par l'équipe du CEA permet d'aller plus loin et de l'utiliser, sans risque de bouchage ni de corrosion des appareils de traitement, pour traiter des déchets contenant des proportions importantes de chlore, de fluor ou de sels minéraux. Cette avancée ouvre des perspectives industrielles à l'eau supercritique dans la destruction de déchets industriels dangereux, comme certains solvants organiques.

Une autre voie est envisagée : la production de chaleur et d'un gaz de synthèse riche en hydrogène -utilisable comme carburant à partir de biomasse humide (effluents papetiers ou de distilleries). Le procédé en question est au cÅ“ur de l'association "Innovation fluides supercritiques" (IFS), créée par la CCI de la Drôme, le CEA et des partenaires industriels et de recherche. Une plate-forme de transfert de technologie dédiée à l'oxydation hydrothermale sera d'ailleurs prochainement réalisée sur le site de Rovaltain (près de Valence).

Michel Le Toullec

Pour en savoir plus : http://www.cea.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Le savoir-faire de la jeune entreprise française Phenix Batteries, filiale du collecteur et recycleur de batteries SNAM groupe, permet de[…]

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Trois entreprises interrogées sur quatre ne savent pas quelle quantité de CO2 elles rejettent dans l’atmosphère, d’après une enquête BCG

Pollutec Innovation Awards 2021 : trois technos de l’économie circulaire qui sortent du lot

Pollutec Innovation Awards 2021 : trois technos de l’économie circulaire qui sortent du lot

Qui est la jeune société finlandaise Terrafame qui fournira à Renault le nickel des batteries électriques ?

Qui est la jeune société finlandaise Terrafame qui fournira à Renault le nickel des batteries électriques ?

Plus d'articles