Nous suivre Industrie Techno

Davantage de watts sur Ethernet

Philippe Pélaprat
Davantage de watts sur Ethernet

© D.R.

L'évolution de la norme qui régit la transmission du courant électrique sur Ethernet va plus que doubler la puissance électrique transmise sur le réseau.

L' idée de transporter du courant continu sur une partie du câble Ethernet standard trouvait, il y a quelques années encore, peu d'application dans l'entreprise. C'était sans compter avec l'arrivée de la téléphonie sur protocole Internet. La technologie PoE (Power over Ethernet) est en effet limitée en puissance à 15,4 watts (en 48 volts). Cela suffit bien pour alimenter un poste téléphonique, une caméra de vidéosurveillance, un point d'accès Wi-Fi, un lecteur de code à barres ou même un petit poste informatique - dit "client léger". Mais ces caractéristiques sont encore trop justes pour fournir l'énergie nécessaire au fonctionnement d'un simple PC portable ou même d'un écran plat.

La normalisation prochaine du standard 802.3 at par l'IEEE* (Institute of Electrical and Electronics Engineers) américain va permettre de délivrer de 30 à 39 watts, élargissant enfin ce mode d'alimentation.

L'israélien PowerDsine, filiale de l'américain Microsemi, parie sur le développement du PoE, et annonce déjà une première série de produits conformes à la nouvelle réglementation. Acteur majeur de ce marché puisqu'elle participe au groupe de travail normatif, l'entreprise pense anticiper sans risque, forte de ses références chez les équipementiers (HP, Alcatel-Lucent, Nortel Networks, Avaya, 3Com) à qui elle fournit sa technologie pour produire des switchs pré-équipés en PoE.

Gestion centralisée de l'infrastructure

PowerDsine ne fabrique pas lui-même de commutateur réseau mais propose une famille de produits appelés MidSpan (petits boîtiers ou coffrets normalisés 19 pouces au format 1 U avec de 12 à 48 ports). Ce matériel a pour fonction d'injecter le courant continu dans un réseau Ethernet, sans avoir à remplacer les switchs par des équipements intégrant le PoE. Les MidSpan s'installent à côté des commutateurs existants et reçoivent, port pour port, les câbles Ethernet dont ils électrifient au passage les quatre fils inutilisés pour la transmission des données.

Ces équipements, compatibles Fast Ethernet et Giga Ethernet, sont donc un facteur important d'économie pour faire évoluer un système informatique vers la télé-alimentation. D'autant que certaines références incorporent le protocole réseau SNMP (Simple Network Management Protocol) qui permet une gestion centralisée de l'infrastructure. Le boîtier MidSpan est aussi le point d'entrée unique de l'alimentation de secours qui vient pallier une coupure de courant au secteur.

L'intérêt, pour l'installation téléphonique en ToIP, est d'avoir une source d'énergie de substitution dont on va pouvoir hiérarchiser la distribution vers les postes, selon les impératifs de communication et la puissance délivrée par les batteries relais. Une console SNMT (Safety Network Management Tool) permet aussi de couper manuellement ou de programmer l'arrêt de l'alimentation des terminaux téléphoniques ou des bornes Wi-Fi. Et ce pour économiser du courant, empêcher les usages non autorisés ou intrusions dans le réseau sans fil durant les temps d'inactivité.

La série MidSpan 7000 G lancée par PowerDsine répond aux spécifications Hi-Power (802.3 at) et délivre 32 watts par port sur des configurations allant de une à vingt-quatre prises RJ45 et supportant des débits de données jusqu'à un Giga Ethernet. Ce matériel est rétrocompatible avec la norme précédente (802.3 af) et détecte la présence d'une fonction PoE dans les terminaux connectés. Il supporte des points d'accès Wi-Fi multicanaux ainsi que des visiophones ou des caméras motorisées. Des évolutions futures (40 à 70 W !) pourront alimenter des terminaux de points de vente ou des bornes Wimax.

LA PREMIÈRE FAMILLE DE PRODUITS EST DÉJÀ LÀ

- L'injecteur de courant MidSpan de PowerDsine, conforme à la norme 802.3 af, s'insère dans la tête de réseau local à côté du commutateur Ethernet et de l'alimentation de secours (UPS). Il permet de déployer à moindre frais la fonction PoE (Power over Ethernet) dans une installation existante. - L'application PowerView Pro sous SNMPv3 autorise une gestion électrique centralisée du parc des terminaux comme la relance (reset), la coupure planifiée (par sécurité ou économie) des bornes Wi-Fi ou l'activation de ports prioritaires (alimentés via l'onduleur) pour la continuité du service téléphonique en cas de panne secteur.

EN BREF

- Le courant électrique sur paires Ethernet (PoE) permet d'alimenter un terminal électronique en énergie par le câble qui transmet les données. - Avec la future norme 802.3 at la puissance véhiculée dépasse les 30 W, élargissant le domaine d'application. - À terme, des puissances jusqu'à 70 W sont en vue.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0904

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Hydroquest annonce la mise en service de son hydrolienne marine à double axe vertical

Le fabriquant d’hydroliennes fluviales et marines Hydroquest et Construction mécaniques de Normandie (CMN) ont annoncé le 15[…]

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Eolien marin flottant, impression 3D et design, satellites... Les innovations qui (re)donnent le sourire

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Premier bilan positif pour l'éolienne marine flottante Floatgen

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Mobilité hydrogène, Tchernobyl, prix Atos-Joseph Fourier… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles