Nous suivre Industrie Techno

Dassault Systèmes ouvre un fablab 3DExperience à Boston

Séverine Fontaine
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Dassault Systèmes ouvre un fablab 3DExperience à Boston

© Dassault Systèmes

Avec son 3DExperience Lab,  Dassault Systèmes piste l’innovation de rupture. Une dizaine de projets sont déjà en incubation en France. Le Lab se lance à présent à la conquête de l’Amérique du Nord. A Los Angeles, à l'occasion du Solidworks World, Frédéric Vacher nous raconte les clés du succès du 3DExperience Lab.

« Nous ne recherchons que l’innovation de rupture », nous confie Frédéric Vacher, à la tête du 3DExperience Lab, lors du Solidworks World de Los Angeles. Et elle existe. Pour preuve, la dizaine de projets en incubation par an et ses 250 projets « dans le pipe », du lab de Dassault Systèmes. Deux de ces projets sont récemment sortis de cet accélérateur de start-up : XtreeE qui permet d’imprimer des bâtiments en 3D et Biomodex, qui reproduit des organes en moins d’une heure. Les clés de son succès : l’humain et le partage.

Le 3DExperience Lab a profité du plus grand rendez-vous annuel de Dassault Système – le Solidworks World – pour annoncer l’ouverture d’un fablab à Boston, en collaboration avec le Center for Bits et Atoms du MIT. Le Lab nord-américain ouvrira en mai 2017, au siège américain de Dassault Systèmes et sera destiné aux start-up, entrepreneurs, étudiants ou encore membres de départements d’innovation et de laboratoires de recherche. Comme en France, le laboratoire couvrira les domaines : Life, City, Lifestyle, IoT, Fablab et idéation.

Une communauté de 300 personnes

Pendant un à deux ans, les individus auront un accès à la plateforme 3DExperience sur le cloud, à l’écosystème Dassault Systèmes (logiciels et mise en relation avec les professionnels) ainsi qu’à une communauté de 300 personnes comprenant des employés de Dassault Systèmes. Ces derniers pourront proposer de devenir mentor d’un projet en s’inscrivant sur la plateforme. Le but : révéler des talents – dans la technique, le management, etc. – et permettre les rencontres.

« L’innovation est dans l’industrie mais également dans les start-up et les individus, ajoute Frédéric Vacher. Avec notre plateforme sociale 3DExperience – qui s’utilise comme un mini Facebook – nous allons être capables de créer un groupe innovateur. » Une fois le projet déposé sur la plateforme, celui-ci va être commenté et "aimé". Plus un projet est challengé, plus il a d’intérêt. « L’étape suivante est de le pitcher devant la communauté. Et c’est notre CEO qui donne sa validation finale. »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le CEA et AddUp s'associent pour développer la fabrication additive dédiée au secteur de l'énergie

Le CEA et AddUp s'associent pour développer la fabrication additive dédiée au secteur de l'énergie

En marge du Salon 3D Print, le CEA et le spécialiste de l'impression 3D métal AddUp ont annoncé une collaboration technique[…]

Calcul intensif, trophée 3D Print, captage de CO2... les meilleures innovations de la semaine

Calcul intensif, trophée 3D Print, captage de CO2... les meilleures innovations de la semaine

Les robots parallèles à câbles

Avis d'expert

Les robots parallèles à câbles

Quand les robots tirent les ficelles

Avis d'expert

Quand les robots tirent les ficelles

Plus d'articles