Nous suivre Industrie Techno

Dassault Systèmes lâché par Daimler ?

Jean-François Preveraud
Dassault Systèmes lâché par Daimler ?

L'automobile, un monde qui fait réver ... même les éditeurs de PLM.

© DR

Daimler A.G. vient d’annoncer qu’il allait passer mi-2012 de Catia à NX de Siemens PLM Software pour développer ses voitures et poids lourds. Vraie décision technique, effet d’annonce pour mettre la pression sur les fournisseurs, choix d’un compatriote … difficile pour le moment d’y voir clair.

Le groupe Daimler A.G. a réussi à gâcher la fin de la grand messe européenne de Dassault Systèmes, car à l’heure où les participants de l’ECF sabraient le champagne, il publiait un communiqué annonçant le choix des outils CAO de Siemens comme plate-forme de développement pour l’ensemble de ses activités automobile et poids lourd dans le monde à partir de l’été 2012.

Un coup de tonnerre dans un compte que Dassault Systèmes considérait comme acquis de longue date. Un coup que l’éditeur français n’a pas vu venir, d’autant qu’il avait renouvelé son contrat autour de Catia pour une durée de cinq ans, avec une garantie de revenus minimum, le 20 septembre dernier.

« Cette décision constitue une surprise pour Dassault Systèmes, dans la mesure où aucune évaluation de Catia V6 n’a été réalisée par Daimler A.G. », explique-t-on à Vélizy. Où l’on tient aussi à préciser que outre Catia, Daimler A.G. utilise les solutions Delmia, Enovia, Simulia et 3DVia. « Pour l’heure, Dassault Systèmes ne dispose pas d’informations sur les applications spécialisées de Catia qui seraient remplacées, ni sur celles qui continueraient d’être utilisées par Daimler A.G. ».

Un coup d'autant plus dur que Chrysler avait pris une décision simiaire dans le cours de l'été. Il ne faudrait pas que cela entraine une contagion chez les autres constructeurs et équipementiers. Rappelons que l'automobile représente 30 % du chiffre d'affaires de Dassault Systèmes.

Unifier CAO et GDT

Le choix du logiciel NX de Siemens PLM Software, outre le fait qu’il soit dans le giron d’un groupe allemand, est en accord avec celui fait pour la GDT actuellement en place chez Daimler A.G. En effet, le système propriétaire Smaragd est basé sur un noyau Metaphase transformé depuis en Teamcenter, autre produit phare de Siemens PLM Software.

C’est ce qu’a confirmé Bharat Balasubramanian, qui est responsable R&D product innovation and process technology chez Daimler : « La combinaison de NX avec Smaragd nous permettra d’intégrer l’ensemble de notre processus de développement de nouveaux produits, depuis le design jusqu’à la production ».

Toujours est-il que le passage d'un logiciel à un autre est toujours chose longue et difficile, et qu'il ne peut se faire qu'au grès de nouveaux projets ne comportant pas trop de ‘‘carry-over’’ (réutilisation d'éléments existants). De plus, Daimler vient de lancer un certain nombre de projets communs avec Renault Nissan qui, lui, semble attaché à Catia V6. Ce choix hétérogène ne devrait pas donc pas simplifier le développement de la plate-forme commune d'entrée de gamme des deux constructeurs.

L’expérience montre que ces grandes annonces sont bien souvent suivies de peu d’effets. Ainsi en 1995, le même Bharat Balasubramanian avait recommandé à la firme de Stuttgart de ne pas migrer de Catia V4 vers Catia V5. Daimler est aujourd’hui l’un des plus grands utilisateurs de Catia V5 dans le monde avec plus de 5 000 licences … et ce au moins jusqu’à mi-2012 !

Mais l’annonce de la nouvelle stratégie du groupe Siemens vis-à-vis de l’informatique industrielle, souhaitant intégrer fortement PLM et Automation (voir notre article) à de quoi inquiéter raisonnablement Dassault Systèmes. D’autant que Siegfried Russwurm, membre du directoire de Siemens AG et CEO Industry Sector, indique que son groupe est en phase de benchmark avec 7 des 10 plus grands constructeurs et équipementiers automobiles du monde. Dassault Systèmes ne pourra pas dire cette fois qu'il n'était pas au courant. Voila qui s’appelle mettre la pression !

Jean-François Prevéraud
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Dossiers

Éco-conception : Comment le numérique peut-il devenir durable ?

Après avoir optimisé la consommation énergétique des équipements électriques et électroniques du[…]

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : Trois pistes pour verdir les emballages

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

Dossiers

Éco-conception : À Wattrelos, Decathlon peaufine son modèle vertueux

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

[Exclusif] « La Fédération hospitalière de France planche sur un respirateur rapidement industrialisable », annonce Enguerrand Habran, son directeur de l'innovation

Plus d'articles