Nous suivre Industrie Techno

La semaine de Jean-François Prevéraud

Dassault Systèmes Campus : du virtuel au réel

Industrie et  Technologies
A cinq semaines de l'arrivée du personnel, j'ai pu en avant-première visiter le nouveau siège mondial de Dassault Systèmes. L'occasion de vérifier que la visite virtuelle que j'avais eu l'occasion de faire en début d'année correspondait bien à la réalité.


Pour moi qui, jeune journaliste, avais eu l'occasion de participer à la conférence de presse de création de Dassault Systèmes en 1981, la visite de ce nouveau siège mondial de l'éditeur est en quelque sorte une seconde naissance de la société. D'une douzaine de personnes à l'origine, le groupe compte maintenant 7 500 collaborateurs répartis sur 153 sites, dont 18 laboratoires de développement, dans 23 pays. Qui aurait pu imaginer cela il y a 27 ans ?

« C'est justement cette fragmentation de nos équipes, nous avons plus de 2 000 collaborateurs dispersés sur une dizaine de sites en Ile-de-France qui nous a conduit à regrouper nos forces sur un seul site, afin de disposer d'une infrastructure plus performante et plus compatible avec nos ambitions », explique Bernard Charlès, directeur général du groupe.



Du viruel ...


« Baptisé Dassault Systèmes Campus, ce site va proposer à nos salariés un véritable environnement de travail collaboratif destiné à ouvrir les imaginations et faciliter l'innovation collective. Il fera la place belle à la 3D comme média et la capacité d'expérience virtuelle qu'elle apporte, afin de transformer la manière d'imaginer, de partager et d'expérimenter ensemble. Ce sera un véritable pôle d'attraction technologique et scientifique pour le groupe et son écosystème ».

On l'aura compris, Dassault Systèmes veut faire de ce nouveau siège mondial, la vitrine de ce qu'il vante auprès de ses clients.

Auprès des autoroutes ... de l'information

De 2003 à 2005, 18 sites potentiels ont été étudiés en Ile-de-France avant que n'intervienne le choix de Vélizy dans les Yvelines. De fait, Dassault Systèmes a retenu le territoire de l'opération d'intérêt national de Massy-Palaiseau, Saclay, Versailles, Saint Quentin en Yvelines qui représente un bassin de 69 000 emplois High-Tech, dont 27 % sur Vélizy (Alcatel, Bouygues Télécoms, EADS, Messier Bugatti, PSA, Thales, Sun Microsystems...). Territoire sur lequel sont aussi implantés trois pôles de compétitivité, Systém@tic, Mov'eo et Medecen. Territoire qui est aussi largement irrigué par des autoroutes de l'information en fibres optiques à hautes performances.

« Pour le moment, le Dassault Systèmes Campus comportent 4 bâtiments de 5 étages totalisant 57 000 m² de bureaux répartis au milieu de 4 hectares d'espaces verts. De quoi accueillir 2 600 personnes. Et nous disposons d'une capacité d'extension de 25 000 m² », explique Laurence Dors, directeur général adjoint en charge du développement global. Des bâtiments fonctionnels, très lumineux, qui ont obtenu le label Haute Qualité Environnementale (HQE). (Pour plus de détails cliquer ici).

Dassault Systèmes escompte même que son Campus soit le premier bâtiment à recevoir le label HQE Exploitation dès qu'il sera disponible. À partir de 2009, la certification HQE Exploitation aidera les entreprises françaises à gérer leurs sites sur la base d'exigences strictes en matière de protection de l'environnement et de développement durable. Actuellement, seuls les concepteurs et les constructeurs de bâtiments sont tenus de respecter les standards HQE. Dassault Systèmes a dépassé ces exigences afin que le fonctionnement et l'entretien de son nouveau siège mondial soit également assuré dans le respect de l'environnement. Ainsi, alors que la moyenne de consommation énergétique de ce genre de bureau est de 300 Kwh/m²/an, nous sommes ici à 78 Kwh/m²/an. De même, les rejets moyens de Co2 sont de 50 kg/m²/an, alors qu'ils ne sont ici que de 5 kg/m²/an.



... au réel


Du centre de réalité virtuelle à la war room

Côté équipements de communication, Dassault Systèmes Campus recèle ce qui ce fait de mieux en la matière : un réseau 10 Gbits avec 22 000 points de connexion à 1 Gbits au poste ; un auditorium de 300 places entièrement câblé ; un showroom ; un centre de réalité virtuelle immersif avec des écrans acceptant une voiture à l'échelle un ; un laboratoire pour tester l'ergonomie d'utilisation des logiciels ; un centre de design pouvant accueillir une douzaine de designers ; plus d'une centaine de "freespaces" high-tech destinés à faciliter la communication et la collaboration ; des forums et des kiosques pour échanger ; plus de 1 000 places dans 141 salles de réunion ; un studio d'enregistrement permettant de capturer, produire et diffuser des interviews vers le Campus et le groupe ; un réseau Wi-Fi facilitant les connexions ; la téléphonie sur IP ; des outils de visioconférence et de télétravail ; etc.

Il faut ajouter à cela des espaces de réception dédiés aux clients et partenaires (galerie de notoriété, training center, salle VIP, 200 places de réunions clients, 6 executive briefing centers, restaurant VIP). Enfin, des espaces sont destinés à accueillir des start-up faisant partie de l'écosystème Dassault Systèmes.

« L'ensemble de ses équipements sera au service de nos collaborateurs, mais aussi de nos clients. Par exemple, nous pourrons quasiment transformer en quelques minutes notre auditorium ou n'importe quelle salle de réunion en "war room" pour étudier en temps réel avec eux et nos experts un problème qu'ils pourraient rencontrer », conclut Bernard Charlès.

Bref, Dassault Systèmes avec ce Campus se dote des moyens de sa politique en utilisant ses propres technologies pour favoriser l'innovation.

A la semaine prochaine

Pour en savoir plus : http://www.3ds.com/fr/

Jean-François Prevéraud, journaliste à Industrie & Technologies et l'Usine Nouvelle, suit depuis plus de 27 ans l'informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM...). Il a été à l'origine de la lettre bimensuelle Systèmes d'Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.


Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le design génératif offre une cure de jouvence au minibus Volkswagen

Le constructeur automobile Volkswagen et l'éditeur de logiciel de CAO Autodesk ont travaillé ensemble pour moderniser le design du[…]

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Plus d'articles