Nous suivre Industrie Techno

Dans la peau des capitaines d'industrie

CHARLES FOUCAULT cfoucault@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

,
Chaque année, l'entreprise Dekenz, créée en 1998 par l'école d'ingénieurs EPF, est gérée par les étudiants en fin de cycle. Mis sous pression par des actionnaires, ils apprennent dans ce jeu de rôle plus que réaliste à prendre et assumer des décisions pour remplir les objectifs fixés au début de l'exercice. Une immersion concrète dans la complexité de la fonction d'ingénieur.

Les actionnaires sont ravis. L'entreprise Dekenz a rempli ses objectifs ! Même plus : avec 270 stylos conçus et produits (dont 220 vendus) pour un chiffre d'affaires de 7 250 euros, elle réalise une marge de 20 %. Rare en ces temps de crise, la performance est d'autant plus originale que les 24 individus qui font tourner l'affaire ne sont pas rémunérés ! Ils sont étudiants à l'EPF, une école d'ingénieurs implantée à Sceaux (Hauts-de-Seine)

Depuis onze ans, les élèves en dernière année de l'option « Ingénierie industrielle et logistique » jouent ainsi aux apprentis industriels. Ils s'organisent pour concevoir l'organigramme et gérer l'activité de Dekenz pendant six mois. Les promotions se passent ainsi les clés d'année en année. Au mois de mai, le PDG est élu par les étudiants. À lui de nommer ses directeurs et de constituer ses équipes pour le semestre à venir en fonction des voeux et motivations de chacun. Du marketing aux achats en passant par la conception ou la production, toutes les fonctions d'une entreprise sont présentes.

Avant la pause estivale, la nouvelle organisation réalise un audit de la promotion précédente et la définition des objectifs. De septembre à décembre, une demi-journée à deux jours par semaine sont dédiés à la gestion de Dekenz. « En réalité, la plupart des étudiants y passent bien plus de temps, constate Marc Thery, consultant en conduite de projet et coach pour ces élèves ingénieurs. Ils s'investissent et les évolutions sont visibles : on les fait passer d'un statut d'étudiant à celui de professionnel. » Les phases de bureaux d'études et de bureaux des méthodes aboutissent à un prototypage rapide des stylos. Une fois les maquettes validées, certains élèves se font opérateurs sur la ligne de production installée à l'IUT de Montreuil.

Le travail d'équipe et la gestion humaine sont essentiels

Marc Lafond, consultant en logistique internationale, joue le rôle de l'un des quatre actionnaires que les étudiants doivent convaincre de leur capacité à réaliser leurs objectifs. « Nous les poussons à innover », insiste-t-il. Chaque année, les étudiants tentent de faire mieux que leurs prédécesseurs. Ils proposent par exemple de n'obtenir que 2 % de rebuts contre 8 %. « Souvent ils tentent de négocier davantage de qualité sur le produit fini contre moins d'heures de cours formels mais c'est refusé. Il y a des objectifs pédagogiques à ne pas oublier malgré le jeu », rappelle Léandra Muller-Ségard, responsable d'option Ingénierie industrielle et logistique de l'EPF.

Au-delà de la rentabilité, le travail en équipe et la gestion humaine est une des clés de voûte de cette expérience. « Il y a une DRH, de réelles étapes de recrutement et de formation du personnel avec des évaluations régulières. Il ne s'agissait pas uniquement de produire un maximum de stylos dans le temps imparti », assure Kevin Dubois, le responsable de la communication externe de Dekenz pour la promotion 2010. Et la formule semble fonctionner : seuls 3 % des diplômés issus de cette filière sont en recherche d'emploi un an après leur sortie tandis que plus de 65 % se font embaucher dans les deux mois qui suivent la fin de leurs études, pour un salaire annuel moyen de 35 827 euros.

11e GÉNÉRATION

270 étudiants ont vécu l'expérience Dekenz depuis la création de l'entreprise pédagogique en 1998.

Les Junior entreprises à petits pas dans la cour des grands

Pour toucher du doigt les réalités professionnelles, les étudiants de formations bac + 4 ou plus, reconnues par l'État, peuvent s'investir dans une Junior entreprise (JE). Des professionnels feront alors appel à eux pour des missions pouvant aller de la réalisation d'un site Web à celle d'un business plan ou d'une étude de faisabilité. La confédération nationale des Junior entreprises impose que ces missions soient en rapport avec l'enseignement théorique reçu par l'étudiant. Les 138 JE réparties sur 40 villes en France sont des associations à but non lucratif. Les étudiants, eux, sont rémunérés.

LYDIANE THIVOLLE CHEF DE PROJET LOGISTIQUE CHEZ LOGLIBRIS, EX-DIRECTRICE INDUSTRIELLE DE DEKENZ« Une prise de conscience des réalités professionnelles »

En tant que directrice industrielle de Dekenz de juin à décembre 2008, six personnes étaient sous ma responsabilité. C'était une très bonne expérience. J'ai trouvé particulièrement intéressants les aspects décision, stratégie et management. Ce que j'en retiens, c'est la prise de conscience que la réalité professionnelle est loin de la théorie. On a beau définir des objectifs, faire des plannings, des problèmes surgissent et il faut réagir. La fabrication du stylo est un prétexte qui nous permet d'apprendre à être productif, à trouver les informations et prendre la bonne décision, à faire les choses vite et bien. Ce sont de réels acquis professionnels qui nous donnent un temps d'avance, ils nous évitent de faire des erreurs quand on arrive en entreprise.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0919

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

LES 3 DIMENSIONS DE Marc Bertin RESPONSABLE DE L'INNOVATION CHEZ OBERTHUR TECHNOLOGIES

LES 3 DIMENSIONS DE Marc Bertin RESPONSABLE DE L'INNOVATION CHEZ OBERTHUR TECHNOLOGIES

De la carte à puce au e-commerce, de la Silicon Valley à Paris, des start-up aux géants industriels... Marc Bertin a roulé sa bosse avant de prendre[…]

01/11/2012 |
LES 3DIMENSIONS de Alexandre Guichard

LES 3DIMENSIONS de Alexandre Guichard

LES 3 DIMENSIONS DE Jérôme Frantz DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANTZ ELECTROLYSE

LES 3 DIMENSIONS DE Jérôme Frantz DIRECTEUR GÉNÉRAL DE FRANTZ ELECTROLYSE

LES 3DIMENSIONS DE Pascal Mauberger, PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DE McPHY

LES 3DIMENSIONS DE Pascal Mauberger, PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE DE McPHY

Plus d'articles