Nous suivre Industrie Techno

Dans la biomasse, tout est bon !

Sujets relatifs :

,

À l'instar des raffineries de pétrole, les biocarburants auront leurs bioraffineries. L'objectif est le même : valoriser toutes les fractions de la matière première pour fabriquer non seulement des biocarburants mais également des produits de valeur. Ce concept constitue l'objet du projet européen Biocore (Biocommodity Refinery). Lancé dans le cadre du 7e programme-cadre de recherche et développement, il bénéficie d'un budget de 20,3 millions d'euros, dont un financement de 13,9 millions d'euros de la Commission européenne. Il rassemble dix entreprises, dont le chimiste Arkema, une ONG et treize organismes publics de recherche. Particularité : il se concentre sur la deuxième génération de biocarburants et sur les coproduits qui peuvent être associés à leur synthèse. Il s'appuie sur une expertise industrielle bien réelle, puisque c'est sur le site européen pionnier d'Arkema à Bazancourt (près de Reims), l'une des bioraffineries de première génération les plus avancées. « Le site de Bazancourt est pour l'instant centré sur le raffinage de l'amidon pour produire de l'éthanol. Biocore vise à passer à la génération suivante, en privilégiant la recherche de nouveaux itinéraires de transformation de la biomasse », précise, Michael O'Donohue, directeur de recherche à l'Inra et coordinateur du projet. Clé de cette nouvelle approche : le procédé Organosolv, qui permet de séparer efficacement les différentes familles physico-chimiques contenues dans les produits végétaux (lignine, cellulose et hémicelluloses). Il ouvre la voie à l'utilisation non seulement des graines comme dans les biocarburants de première génération mais également de la plante entière.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°HSENERGIE

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2010 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Le retour de la machine à vapeur

Le retour de la machine à vapeur

En profitant de la chaleur générée par les gaz d'échappement, le français Heat2Power propose une autre source d'énergie pour le bon vieux moteur à[…]

01/06/2010 | PRODUCTION
Matériau
L'énergie est dans la carrosserie

Matériau L'énergie est dans la carrosserie

Un interrupteur qui génère sa propre énergie

Un interrupteur qui génère sa propre énergie

Le gaz d'échappement redevient carburant !

Le gaz d'échappement redevient carburant !

Plus d'articles