Nous suivre Industrie Techno

Daewoo teste des exosquelettes sur ses chantiers de construction navale

Julien Bergounhoux
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Daewoo teste des exosquelettes sur ses chantiers de construction navale

© Daewoo

Le groupe coréen Daewoo développe un exosquelette en interne à destination de ces chantiers navals. Celui-ci devrait permettre aux ouvriers de porter des charges lourdes durant de longues périodes sans se fatiguer, ni subir de problèmes de santé à long terme.

Les trois premières entreprises de construction navale au monde (Daewoo, Hyundai Heavy Industries et Samsung Heavy Industries) sont coréennes, et leurs chantiers navals sont renommés pour leur niveau d'automatisation. Il reste cependant toujours une part importante de tâches effectuées par des ouvriers, ce qui a poussé la branche R&D de Daewoo Shipbuilding and Marine Engineering à se lancer dans la création d'un exosquelette. Comme le rapporte NewScientist, une équipe d'ingénieurs à mis au point un prototype capable d'aider celui qui le porte à soulever des objets pesant jusqu'à 30 kg et à se déplacer avec sans effort. La combinaison en elle-même, dont le chassis est en carbone, pèse 28 kg (l'utilisateur ne ressent pas son poids) et dispose de 3 heures d'autonomie. Elle s'adapte à des physionomies allant de 1,60 à 1,85 mètres.

L'exosquelette fonctionne grâce à un système de joints hydrauliques et de moteurs électriques situés autour des jambes. Celui-ci est connecté à une partie dorsale contenant la batterie et le système de contrôle. Différents outils peuvent être attachés à la partie dorsale et passer au-dessus des épaules de l'utilisateur. Les ingénieurs travaillent à l'amélioration du prototype, qui ne peut pour le moment pas marcher sur des surfaces inclinés ou glissantes, ni gérer les virages avec agilité. Ils espèrent également pouvoir augmenter le poids supporté par la combinaison pour lui permettre de soulever jusqu'à 100 kg.

Ci-dessous le prototype à l'oeuvre :

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

 « Le risque de décrochage de la France sur les technologies d’impression 3D est réel », alerte Christophe Eschenbrenner, Président de France Additive

« Le risque de décrochage de la France sur les technologies d’impression 3D est réel », alerte Christophe Eschenbrenner, Président de France Additive

Organisées par l’association France Additive qui rassemble 130 acteurs français de l'impression 3D, les Assises[…]

Robotique : L’Europe accélère ses investissements dans la recherche selon un rapport de l’IFR

Robotique : L’Europe accélère ses investissements dans la recherche selon un rapport de l’IFR

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

Au laboratoire souterrain de l'Andra, l'étude des galeries se modernise grâce au robot Spot de Boston Dynamics

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

[Diaporama] Au cœur de 3DCeram, la pépite limougeaude de l’impression 3D céramique

Plus d'articles