Nous suivre Industrie Techno

Cyberattaque, recyclage industriel, thermoformage… le best-of techno de la semaine

Cyberattaque, recyclage industriel, thermoformage… le best-of techno de la semaine

© JACKY NAEGELEN

Ca y est, c’est officiel : la France entière est reconfinée. Raison de plus pour découvrir les articles les plus lus de la semaine sur notre site web. Au programme : un ransomware chez Sopra Steria, un flacon cosmétique à partir de déchets chez L’Oréal et de nouvelles piles à hydrogène chez Plastic Omnium et ElringKlinger

Que sait-on de la cyberattaque au ransomware du géant français Sopra Steria ?

Depuis quelques jours, Sopra Steria, sixième ESN de France et membre fondateur du futur Campus cyber, est victime d’une attaque au rançongiciel (ransomware). Les responsables sont certainement les auteurs derrière Ryuk, le rasnomware le plus rentable du monde. Voici ce que l’on en sait à l’heure actuelle.

Avec Total et Lanzatech, L’Oréal produit un flacon en plastique à partir de rejets industriels

Total, Lanzatech et L’Oréal ont annoncé le 27 octobre avoir produit un flacon cosmétique en plastique à partir d’émissions gazeuses industrielles captées au niveau d’une aciérie. Des micro-organismes s’en nourrissent pour produire de l’éthanol, lui-même transformé en éthylène puis en polyéthylène. Après la démonstration de cette preuve de concept, l'heure est aux discussions en vue d'une industrialisation.

Plastic Omnium et ElringKlinger s’allient pour produire des piles à hydrogène destinées à la mobilité

Le français Plastic Omnium et l’allemand ElringKlinger ont annoncé le 29 octobre la signature d’un accord visant à créer EKPO Fuel Cell Technologies : une coentreprise dédiée à l’industrialisation de piles à hydrogène pour la mobilité.

Avec le projet AMPLI, réalité augmentée et simulation optimisent le thermoformage

Rassemblant cinq partenaires industriels et académiques, le projet AMPLI arrive bientôt à son terme. Il vise à utiliser les outils de simulation et la réalité augmentée pour optimiser les cellules de thermoformage des polymères. Une technologie qui permettra de réduire les coûts et d'améliorer le contrôle qualité des pièces de grandes dimensions.

Stocker de l’information dans l’ADN

Les besoins de l'humanité pour le stockage de données s'accélèrent depuis quelques années, au point que les technologies traditionnelles pourraient ne pas suffire. Des recherches s'orientent vers la conservation d'informations grâce à l'ADN. A l'occasion du colloque ADN, Polymère et Big Data, organisé le 26 octobre par le CNRS et l'Académie des Technologies, François Képès, coordinateur d'un groupe de travail sur le sujet, revient pour Industrie & Technologies sur les enjeux de cette nouvelle technologie de stockage de l'information.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Test EasyCov, vaccins, compréhension de l’épidémie… le best-of d’une semaine très covid-19

Test EasyCov, vaccins, compréhension de l’épidémie… le best-of d’une semaine très covid-19

Cette semaine, vous êtes nombreux à avoir consulté notre article sur la décision attendue de la Haute autorité de[…]

27/11/2020 |
Pour bien commencer la semaine, le voile se lève sur le cloud européen Gaia-X

Pour bien commencer la semaine, le voile se lève sur le cloud européen Gaia-X

Pour bien commencer la semaine, SpaceX réalise son premier vol habité commercial

Pour bien commencer la semaine, SpaceX réalise son premier vol habité commercial

Pour bien commencer la semaine, l’évaluation de l’IA en projet au LNE

Pour bien commencer la semaine, l’évaluation de l’IA en projet au LNE

Plus d'articles