Nous suivre Industrie Techno

Cumulus 2011 : 170 écoles de design à Paris

Jean-François Preveraud
Cumulus 2011 : 170 écoles de design à Paris

Faire du design ‘‘la’’ discipline managériale.

© DR

Le Strate Collège va accueillir en fin de semaine ce colloque, qui va recevoir les représentants de 170 écoles d'art et de design internationales autour du thème Crossing talents ! : Transversality in design

Le design change d’échelle. Dans un certain nombre d’établissements d’enseignement supérieur, le design sort du carcan technique traditionnel et devient une discipline managériale. D’ailleurs dans l’industrie, certains designers sont devenus des managers à la tête de projets complexes, rassemblant ingénieurs, commerciaux, philosophes, sociologues et artistes. Les programmes d’enseignement vont donc devoir changer radicalement dans les années à venir pour s’adapter à cette nouvelle approche et perception du design dans les entreprises et la société.

Mais une autre évolution s’annonce également, et va certainement entrainer des changements radicaux dans l’environnement et l’organisation des écoles de design. Elle concerne la recherche et toutes les activités relatives à la production de savoir au sein d’écoles et d’universités. Le design pourrait ainsi devenir ‘‘la’’ discipline managériale, qui donnerait un nouvel éclairage aux disciplines de la recherche dans les domaines des sciences sociales et/ou sciences exactes, en donnant un avant-goût du futur. Le design deviendrait ainsi une interface entre tous les domaines de la recherche et les problématiques sociaux-économiques.

Le design, catalyseur entre penseurs et faiseurs

Dans ce nouveau contexte qui est entrain de se mettre en place, les écoles de design doivent jouer le rôle de forum où les gens peuvent venir échanger leur savoir, un lieu ou la théorie rencontre la pratique et l’application, ou la ‘‘doxa’’ rencontre la ‘‘praxis’’, dans le but de concevoir un meilleur avenir. Il est probable que les écoles s’organiseront autour d’un écosystème ‘‘recherche / enseignement / applications socio-économiques’’ dans lequel la formation au design jouerait un rôle d’interface et de catalyseur entre les penseurs et les faiseurs.

Le design serait ainsi considéré comme une discipline scientifique capable de créer une résonnance entre la philosophie, la sociologie, les sciences exactes, l’économie, les problématiques sociales, les activités artistiques et le progrès.

Les écoles de design pourraient ainsi être le lieu où la méfiance entre les sciences sociales et les sciences exactes est définitivement brisée, pour finalement créer une alliance entre science et conscience. Les écoles de design seraient alors l’endroit de la transversalité des disciplines, car imaginer demain nécessite les compétences de tous.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.cumulusparis2011.org
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Vers le prototypage fonctionnel

Vers le prototypage fonctionnel

Afin de permettre aux PME, bureaux d’études et instituts de recherche de franchir un cap en passant au prototypage fonctionnel et[…]

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Qui est Cobot ++, le puissant robot collaboratif que développe l’IRT Jules Verne pour Airbus ?

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

Cinq innovations de production développées à l'IRT Jules Verne

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

Plus d'articles