Nous suivre Industrie Techno

CT Pack double ses vitesses d'emballage grâce à Rockwell Automation

Jean-François Preveraud
CT Pack double ses vitesses d'emballage grâce à Rockwell Automation

Doubler les cadences d'emballage

© DR

Le constructeur italien de machines d’emballage destinées à l'industrie alimentaire utilise l'Architecture Intégrée et des servo-variateurs de son fournisseur pour améliorer les performances de ses produits. Il améliore ses vitesses, réduit les rebuts et diminue la maintenance.

Les lignes traditionnelles de conditionnement de biscuits ne peuvent généralement pas emballer plus de 350 paquets par minute avec des taux de déchets qui s'élèvent souvent à près de 30 % de la production. C'est pourquoi ce genre aliments de très fragiles est d'abord traités horizontalement, avant d'être tournés à 90° pour être mis sur la tranche, puis placés côte à côte, afin de procéder à l'assemblage des paquets individuels. La rotation mécanique et le contact qu'elle génère par la suite entre deux éléments représentent l'une des étapes les plus délicates de tout le processus.

Les ingénieurs de la firme italienne CT Pack, spécialisée dans les machines de conditionnement, ont voulu éliminer ce mouvement de rotation pour garder les paquets individuels à l'horizontal, avant de les placer les uns sur les autres pour former une pile prête à être emballée.

Des servomoteurs linéaires

« Cette méthode de fonctionnement est possible grâce à un système de placement qui s'élève à mesure que la pile grandit. La grande rapidité du système, qui empile plus de cinq biscuits par seconde, induit des vibrations qui peuvent endommager les biscuits. C'est pour cette raison que nous avons conçu une toute nouvelle architecture », explique Bruno Alberti, Responsable du département Matériel & Logiciel chez CT Pack.

« Nos ingénieurs, en collaboration avec Roberto Loce, expert du moteur linéaire chez Rockwell Automation, ont développé une architecture intégrée totalement innovante, même si elle s'appuie sur des composants déjà existants sur le marché ». En installant deux servomoteurs l'un en face de l'autre, la puissance disponible a été doublée, et les dimensions de la machine sont presque restées inchangées.

Grâce à leur flexibilité, les moteurs linéaires, dont la vitesse peut être rapidement modifiée en utilisant le logiciel Motion Analyzer de Rockwell Automation, peuvent être adaptés en temps réel aux hauteurs d'empilage requises pour des raisons commerciales ou à l'épaisseur des biscuits. La course conseillée est de 300 mm, mais certaines expériences ont démontré que le système peut fonctionner avec une course de 600 mm. La parfaite maîtrise des mouvements, avec des pas individuels de 9 mm, permet d'atteindre une vitesse de fonctionnement de 100 mm/s et une accélération jusqu'à 2,5 g.

Les 48 moteurs de l’installation sont commandés par des servo-variateurs Kinetix 6000 de Rockwell Automation. Enfin, les contrôleurs d'automatisme programmables ControlLogix Allen-Bradley mis en œuvre utilisant le protocole Ethernet, toutes les données de production peuvent être transmises en temps réel aux systèmes de surveillance et de gestion de l'usine.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ctpack.com/fr/ & http://fr.rockwellautomation.com
 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Et les lauréats des trophées de design stratégique 2016 sont...

Et les lauréats des trophées de design stratégique 2016 sont...

Depuis 16 ans l’École de Design de Nantes Atlantique remet ses Trophées de design stratégique, non à des[…]

La cafetière italienne entre dans l’histoire

C’est pas nouveau, quoique !

La cafetière italienne entre dans l’histoire

En 2015, le design devra permettre la conception de produits simples et moins chers

En 2015, le design devra permettre la conception de produits simples et moins chers

Les gigantesques roues qui creusent les mines de charbon allemandes

Monstres mécaniques

Les gigantesques roues qui creusent les mines de charbon allemandes

Plus d'articles