Nous suivre Industrie Techno

Cryocap : Air Liquide capte le CO2 par le froid

Jean-François Preveraud
Cryocap : Air Liquide capte le CO2 par le froid

Première utilisation mondiale du procédé Cryocap pour capter du CO2 au sein d'une unité de production d'hydrogène

© DR

Air Liquide dote son usine de production d’hydrogène de Port-Jérôme/Notre-Dame-de-Gravenchon d’une technologie cryogénique permettant de capter 100 000 tonnes de CO2 par an. Une première mondiale !

Air Liquide vient de mettre en service sur son site de production d’hydrogène de Port-Jérôme/Notre-Dame-de-Gravenchon (76) une technologie de captage de CO2 novatrice baptisée Cryocap. Ce procédé cryogénique développé par les équipes R&D et Ingénierie & Construction d’Air Liquide, est mis en œuvre pour la première fois à Port-Jérôme, sur le site de l’unité de reformage de gaz naturel (SMR - Steam Methane Reformer) qui produit de l’hydrogène pour la raffinerie voisine d’Esso Raffinage SAF, où il permet d’enlever le soufre des carburants automobiles.

Le SMR est le procédé majoritairement utilisé aujourd’hui dans la production d’hydrogène à grande échelle, mais ce reformage du gaz naturel à la vapeur d’eau rejette du CO2. Le procédé Cryocap, qui a fait l’objet du dépôt de plusieurs brevets, permet, en utilisant des basses températures, de séparer les gaz, puis de les compresser et de les liquéfier, au cœur même du procédé du SMR. Le CO2 ainsi séparé et purifié est ensuite valorisé auprès de multiples industriels pour des applications variées (carbonatation des boissons gazeuses, conservation, surgélation alimentaire…).

L’unité Cryocap du site de Port-Jérôme/Notre-Dame-de-Gravenchon a une capacité annuelle de captage de 100 000 tonnes de CO2. Elle représente un investissement d’environ 30 millions d’euros de la part du groupe Air Liquide, complété par un soutien financier public de près de 9 millions d’euros.

Cette innovation s’inscrit dans la démarche Blue Hydrogen du groupe Air Liquide qui vise à décarboner progressivement sa production d’hydrogène dédiée aux applications énergétiques. Concrètement, Air Liquide s’est engagé à produire d’ici à 2020 au moins 50% de l’hydrogène dédiée aux applications énergétiques, sans rejet de CO2.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : https://www.airliquide.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Au salon Hyvolution, les stratégies import-export de l’hydrogène vert s’esquissent en Europe

Au salon Hyvolution, les stratégies import-export de l’hydrogène vert s’esquissent en Europe

Top départ pour le Salon Hyvolution, mercredi 27 octobre, où les futures collaborations entre pays européens ont[…]

L’Ifpen investit dans un banc d’essai de système piles à combustible dédié à la mobilité lourde

L’Ifpen investit dans un banc d’essai de système piles à combustible dédié à la mobilité lourde

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

Meet’Up GreenTech : L’Ifpen et Bpifrance s’allient pour soutenir les deeptech qui innovent en faveur de la transition énergétique

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Salon Pollutec : Phenix Batteries ambitionne de soutenir le réseau électrique avec des batteries de voiture en fin de vie

Plus d'articles