Nous suivre Industrie Techno

Cryo Pur produit du bio-méthane grâce au froid

Cryo Pur produit du bio-méthane grâce au froid

Le demonstrateur industriel de Cryo Pur est en place depuis 2015 à la station d épuration de Valenton

© Cryo Pur

Pourquoi elle ? La production de biogaz, lequel fourni ensuite du biométhane, est en pleine croissance en France comme en Europe et les technologies d’extraction du CO2 promises à un bel avenir dans le contexte actuel de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. 

Date de naissance : 2015

Lieu de naissance : Palaiseau (91)

Fondateur : Denis Clodic

Secteur d’activité : Biogaz

Le biogaz issu de la méthanisation des déchets agricoles, industriels ou ménagers contient principalement du méthane mais aussi du CO2, de l’ordre de 30 à 40 %. Il doit donc être purifié avant que le méthane soit injecté dans le réseau de gaz naturel ou utilisé pour l'industrie ou comme carburant pour les poids lourds. C’est à ce niveau qu’est intervenu Denis Clodic, co-lauréat du Prix Nobel 2007 pour ses travaux réalisés au sein du GIEC, membre de l’Académie des technologies, et titulaire de la chaire Captage, transport et stockage du CO2 à Mines ParisTech. Il a conçu un système de cryogénisation qui couple les étapes de prétraitement (l’élimination du H2S, H2O, etc, à -90°C) du biogaz, d’extraction du CO2 (à -120°C), puis  de liquéfaction (à -120°C) du méthane obtenu.

Le méthane liquéfié est ensuite transporté par camion-citerne. « Notre idée de base est de givrer le CO2 en faisant descendre en température le biogaz. Nous pouvons alors récupérer le CO2 sous forme de matière sèche, explique Denis Clodic.  Nous utilisons pour cela le procédé de cycle frigorifique à cascade intégrée » : plusieurs frigorigènes différents évoluent chacun dans des machines frigorifiques individuelles à compression qui communiquent entre elles par des échangeurs thermiques. In fine, le bio-méthane obtenu par Cryo Pur a une pureté de 99,4 %. « Une pureté exceptionnelle, qui suffit pour toutes les types d’applications ».

Le fait d’intégrer les trois étapes permet à Cryo Pur d’être compétitive face à des techniques d’épuration du biogaz sans liquéfaction, comme les procédés à membranes mis en œuvre par exemple par Air Liquide ou Cryostar. Un démonstrateur industriel fonctionne depuis octobre 2015 à la station de Valenton, pilotée par Suez. A condition d’adaptation, la solution de Cryo Pur pourrait même être adaptée comme solution de capture du CO2 des fumées industrielles issues des hauts fourneaux et le CO2 extrait valorisé pour des applications alimentaires.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Comment fonctionnent les 27 trains à hydrogène d'Alstom vendus à RMV ?

Comment fonctionnent les 27 trains à hydrogène d'Alstom vendus à RMV ?

Alstom a annoncé le 21 mai qu’il allait fournir 27 trains à hydrogène Coradia iLint à Fahma, une filiale du[…]

Le département de l'Energie américain mise sur les supraconducteurs pour des éoliennes sans terres rares

Le département de l'Energie américain mise sur les supraconducteurs pour des éoliennes sans terres rares

Hydrogène, hydrogel résistant, plastique conducteur… les innovations qui (re)donnent le sourire

Hydrogène, hydrogel résistant, plastique conducteur… les innovations qui (re)donnent le sourire

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

Plus d'articles