Nous suivre Industrie Techno

Créer un nouvel aimant à partir d'un ancien

B. C.
Créer un nouvel aimant à partir d'un ancien

recyclage des aimants par le Fraunhofer et CEA

© fraunhofer

LE + : Éviter le coûteux recyclage des terres rares

Le recyclage peut réduire fortement les capacités d'un nouvel aimant. Ce problème, dû à l'oxydation des terre rares lors des procédés de recyclage, est en passe d'être résolu par un programme conjoint du laboratoire Liten du CEA et de l'Institut Fraunhofer. En contrôlant les points clés du processus, les chercheurs ont réussi à implanter 30 % de matière recyclée dans la fabrication d'aimant neuf de qualité. Pour obtenir une matière brute de même concentration d'oxygène que les standards de fabrication (1 000 ppm), les chercheurs ont utilisé trois techniques en fonction des produits recyclés. Les aimants de grosses tailles, comme ceux des éoliennes, peuvent être broyés et pulvérisés sous atmosphère contrôlée ou fondu avant d'être mélangés au processus de fabrication, respectivement à hauteur de 25 et 30 %. Le broyage nécessite des aimants de même composition lorsque la fusion permet d'en utiliser des différents. Et pour les petits aimants contenus dans nos appareils nomades ? Le recyclage n'est pas encore très efficace. L'enrobage des électro-aimants est trop important et ils doivent être dissous dans l'acide afin d'extraire les terres rares une à une...

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0982

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2015 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Avec COSMIC, Atos veut détecter les matériaux dangereux dans les conteneurs

Le géant français du numérique s’associe au projet européen de recherche COSMIC, qui vise à détecter[…]

17/07/2019 | Transport
La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

La médaille d'or du CNRS récompense Thomas Ebbesen pour ses travaux en nanosciences

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Mines ParisTech et GRTgaz s’associent pour améliorer la tenue à l’hydrogène du réseau de gaz

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Un lubrifiant à base d'eau pour des roulements plus efficaces

Plus d'articles