Nous suivre Industrie Techno

Créer des médicaments à partir de génériques

M. L. T.

Sujets relatifs :

, ,
Pharnext s'inspire de médicaments existants et dont la toxicité de la molécule est connue pour créer des traitements innovants.

Créée mi-2007 à Paris Santé Cochin, la société biopharmaceutique Pharnext développe une approche originale pour le traitement de maladies neurodégénératives : s'inspirer de médicaments génériques. L'entreprise cible en particulier la maladie de Charcot-Marie-Tooth et diverses pathologies plus fréquentes comme les neuropathies périphériques diabétiques ou toxiques. Parmi ses fondateurs, Daniel Cohen est l'auteur des premières cartes du génome humain et a été le directeur scientifique de Genset.

L'entreprise met en oeuvre une approche dite de "drug repositioning" qui consiste à élargir les indications de médicaments existants en partant d'une pathologie qu'on cherche à soigner. Son ambition est donc de développer de nouveaux médicaments à partir de molécules dont la toxicité est déjà connue et tolérable. Par exemple, dans le cas de la maladie de Charcot-Marie-Tooth, Pharnext a identifié plus de 50 génériques susceptibles d'améliorer la condition des personnes atteintes : il y en a 30 000 actuellement en France.

Ces molécules sont testées in vitro et in vivo depuis le dernier trimestre 2007. Les premiers brevets, relatifs à la prédiction et à l'efficacité de ces molécules, viennent tout juste d'être déposés.

Cette approche originale vient de valoir à la société un financement en amorçage de 2,5 millions d'euros de Truffle Capital, un montant jamais vu en France à ce stade d'avancement. Enfin, Pharnext compte également étendre sa stratégie à d'autres pathologies invalidantes ou mortelles comme la maladie d'Alzheimer.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0896

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2008 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

[Covid-19] Comment l’IoT de la start-up Koovea va sécuriser la distribution des vaccins

Alors que les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le covid-19 doivent être accordées prochainement, les moyens[…]

15/12/2020 | SantéLogistique
Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

Interface cerveau-machine : "la miniaturisation et les progrès des neurosciences ouvrent un champ d'application incroyable", pointe Bruno Jarry, de l'Académie des Technologies

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

[Portrait] Thomas Ybert imprime l'ADN à coups d'enzymes

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

« Avec l’ADN, l’ensemble des données mondiales pourraient être stockées dans le volume d’une camionnette », clame François Képès, membre de l’Académie des Technologies

Plus d'articles