Nous suivre Industrie Techno

Création du Laboratoire de Dynamique des Machines et des Structures à l’INSA de Lyon

Industrie et Technologies

Sujets relatifs :

, ,
L’INSA de Lyon va abriter un nouveau laboratoire dont les travaux portent sur la prévision et le contrôle du comportement dynamique des machines et des structures, avec un intérêt particulier pour les machines tournantes.

Ce Laboratoire, dont le thème fédérateur est la dynamique des machines tournantes est né de la fusion :

• du Laboratoire de Mécanique des Structures, LMSt, créé en 1969 par Michel Lalanne, et associé en 1979 au CNRS (UMR 5006), les directeurs successifs étant Michel Lalanne, Rémy Henry puis Guy Ferraris.
• d’une partie du laboratoire Conception Analyse des Systèmes Mécaniques, CASM, EA 676, créé et dirigé par Daniel Play, puis par Jean François Rigal.

Ce laboratoire de 900 m², dirigé par Régis Dufour, comporte emploie 24 personnes et 10 doctorants. Il dispose de 10 bancs d'essai, de systèmes d'excitation pilotés de 20 à 4700 N, d’une chambre régulée en température et en hygrométrie, de systèmes de mesure (accéléromètres, caméras numériques, laser,…), d'acquisition et de traitement de données allant jusqu'à 28 voies (LMS, Paragon HP,DAT,…), d’un réseau avec 80 PC et 10 stations de travail et des logiciels Ansys,Catia, Matlab, Maple…

Les machines tournantes, principal objectif de la recherche du LDMS, sont des enjeux stratégiques de notre société et de plus en plus des produits de hautes technologies. Elles sont au cœur des transformations des énergies et des extractions des énergies fossiles. Elles ont un rôle prépondérant dans le transport des personnes et des biens.

Toute recherche sur leur comportement dynamique aide les constructeurs à relever de nombreux défis dans un contexte de forte concurrence internationale :

• Augmentation des performances : rendements, confort, miniaturisation
• Fiabilité, sécurité
• Réduction des coûts, des nuisances qui s'inscrivent majoritairement dans le développement durable.

L’objectif scientifique du LDMS est d’analyser, de maîtriser, d’améliorer le comportement dynamique de systèmes mécaniques rendus complexes par les effets de rotation, les fortes non-linéarités, les paramètres incertains, variables et évolutifs, les sollicitations et dissipations, les régimes non stationnaires, les interactions avec l’environnement.

Les activités du LDMS sont soutenues par le CNRS, la Région (Projets Emergence en 2000-01 et Thématiques prioritaires 2000-03) et les entreprises concernées par les rotors (Thermodyn, Alstom, ELF…), les chaînes cinématiques, boîtes de vitesses (Renault, PSA, EADS, Turbomeca…), les structures (DGA, CEA, CERN, Salomon, Babolat…).

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus
- Contactez le professeur Régis Dufour, directeur du LDMS - Regis.Dufour@insa-lyon.fr
- ou visitez le site de l’INSA : http://www.insa-lyon.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Dossiers

Dossier composites : comment ils vont surpasser les métaux

Les composites ne cessent d'innover pour rester compétitifs face aux autres matériaux. L'innovation porte sur les matériaux eux-mêmes, mais aussi sur[…]

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Agenda

Les colloques à venir - Au 12 juin 2009

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

Les Nanotechnologies, vous connaissez ?

IT 911 mai 2009

IT 911 mai 2009

Plus d'articles