Nous suivre Industrie Techno

Création d'un pôle de recherche sur les antennes

Industrie et  Technologies
Recherche publique et privée mutualisent leurs moyens pour créer le Cremant, un laboratoire de tout premier plan s'intéressant aux antennes.


Elles sont présentes partout, on leur demande toujours plus de fonctionnalités et pourtant elles sont encore mal connues. Ce sont les antennes. C'est pour faire progresser plus vite les recherches dans ce domaine que le Laboratoire d'Electronique, Antennes et Télécommunications (LEAT), qui est une unité mixte de l'Université de Nice-Sophia Antipolis et du CNRS, et les Orange Labs de France Télécom ont décidé de regrouper leurs moyens humains, leurs outils de calcul et de simulation, ainsi que leurs moyens expérimentaux au sein du Centre mutualisé de recherche sur les antennes (Cremant).



L'une des bases de mesure implantées au Fort de la Tête de chien


Cette synergie entre recherche publique et privée permettra de développer des projets de R&D autour de cinq grands axes :


  • - Modélisation et simulation électromagnétique ;
  • - Miniaturisation et intégration d'antennes sur puce ;
  • - Systèmes multicapteurs/multi-antennes ;
  • - Antennes à base de matériaux artificiels ;
  • - Ingénierie de l'e-santé.

Notons que le Cremant est le premier laboratoire national créé entre l'université, le CNRS et France Télécom. Implanté au Fort de la Tête de chien à la Turbie (06), il va bénéficier des trois bases de mesure qui y sont implantées et qui, grâce à la situation exceptionnelle du site, font référence au niveau international. Il s'agit notamment d'une base longue de 1,5 km pour mesurer les grandes antennes en champ lointain, et d'une base sous radôme permettant d'effectuer des mesures en champ proche et en champ lointain. Ces bases servent à valider les nouveaux prototypes d'antennes.

Ce partenariat renforcera l'axe de recherche "objets communicants" du Campus STIC de l'Université Nice-Sophia Antipolis, ainsi que l'expertise et la visibilité du laboratoire au sein du pôle de compétitivité "Solutions communicantes sécurisées" (SCS). Il épaulera aussi la plate-forme "Conception" du Centre intégré de microélectronique Provence-Alpes-Côte d'Azur (CIM PACA). L'objectif à terme est de constituer un pôle scientifique à forte visibilité européenne dans le domaine des antennes et des systèmes communicants.

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://leat.unice.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

« Implant Files » : pourquoi les implants médicaux sont dans la tourmente

C'est un nouveau scandale sanitaire. Après l'affaire des implants mammaires « PIP », une enquête du[…]

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

IRT Saint-Exupéry : les nouvelles plateformes technologiques opérationnelles

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

Drone à hydrogène : le rêve de deux start-up françaises

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

[Photo Tech] L’impression 3D mobile de bâtiments

Plus d'articles