Nous suivre Industrie Techno

[Crazy Labs] Des jouets en mal d’amour

[Crazy Labs] Des jouets en mal d’amour

© Alexandra Pihen

Plus de 1200 jouets transitent par les laboratoires d’analyses de Lille et Lyon chaque année pour réaliser un suivi de leur qualité pour être mis sur le marché français. Avant d’atterrir dans les bras des enfants, chaque jouet passe une batterie de test pour garantir leur innocuité. Pour connaître les différents tests réalisés, direction le Service commun des laboratoires (SCL) de Lille !

 

Essais de chute, de choc, de traction… les jouets passent l’étape du laboratoire de torture avant de pouvoir atterrir dans les bras des enfants. Ces premiers tests vérifient d'abord la solidité physique. Par exemple, une petite voiture subit ainsi 5 chutes de 85 centimètres et encaisse une masse de 1 kg lâchée à 10 centimètres au-dessus afin d'évaluer son état après accidents : bords coupants ? Eléments détachés ? L'objectif de ces expérimentations : garantir l’innocuité des jouets via une batterie de tests physico-chimiques, tous basés sur les normes européennes en vigueur.

Pour découvrir en détails les tests subis par les jouets, direction notre reportage intitulé  « Laboratoire de torture des jouets », réalisé au sein du Service commun des laboratoires (SCL) de Lille !

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Recyclage des batteries : ruée vers l’hydrométallurgie

Recyclage des batteries : ruée vers l’hydrométallurgie

L’évolution de la réglementation européenne sur le recyclage des batteries lithium-ion, prévue pour 2022, pousse les[…]

Plastiques : Carbios inaugure son démonstrateur industriel de recyclage enzymatique

Plastiques : Carbios inaugure son démonstrateur industriel de recyclage enzymatique

Electrode en silicium pur et électrolyte solide : une nouvelle architecture de batterie Li-ion

Fil d'Intelligence Technologique

Electrode en silicium pur et électrolyte solide : une nouvelle architecture de batterie Li-ion

La start-up Fairmat lève 8,6 millions d’euros pour recycler les composites à fibres de carbone avec des robots

La start-up Fairmat lève 8,6 millions d’euros pour recycler les composites à fibres de carbone avec des robots

Plus d'articles