Nous suivre Industrie Techno

Crash mortel d’un Model X, rappel de 123 000 Model S… ambiance électrique chez Tesla

Crash mortel d’un Model X, rappel de 123 000 Model S… ambiance électrique chez Tesla

© Flickr - Automobile Italia

Rappel de 123 000 Model S, accident mortel de son Model X, baisse à la bourse de New York : les dernières actualités du constructeur Tesla ne sont pas très bonnes. Même si son célèbre patron Elon Musk a tenté de détendre l’ambiance électrique en se lançant dans un poisson d’avril.

Dans un mail envoyé à ses clients, relatent nos confrères de The Verge, Tesla a annoncé le rappel d’une partie de ses Model S vendues dans le monde à cause d’un problème de corrosion excessive sur un boulon de la direction assistée. Le constructeur a expliqué que ce rappel était proactif et qu’il ne concernait aucun autre véhicule de la société. Il s’agit de 123 000 véhicules construits avant avril 2016. Le site The Verge rappel que le constructeur avait également été touché par des rappels les années précédentes : 90 000 véhicules en 2015 pour défaut de ceinture de sécurité et 53 000 en 2017 pour un défaut de frein de stationnement. 

Le problème est plus répandu dans les régions où le climat est plus froid et où le sel est utilisé sur les voiries. « En cas de défaillance, le conducteur sera toujours en mesure de diriger la voiture mais une force accrue sera nécessaire à cause d’une réduction de la direction assistée » a détailléTesla dans son e-mail. « Cela rend la voiture plus difficile à conduire à basse vitesse, mais n’affecte pas le contrôle à haute vitesse. »

Model X : un accident mortel 

Le vendredi 23 mars, un conducteur est décédé suite à un accident impliquant son Tesla Model X. Alors qu’il avait enclenché le pilote automatique - « Autopilot » - sur l’Autoroute 101 en Californie, le Tesla Model X a heurté un atténuateur d’impact (sorte de barrière de sécurité en béton séparant les deux voies). Sur son blog, l’équipe de Tesla a réagi le 30 mars pour donner les premières conclusions de son enquête.

Selon le constructeur, dans les instants qui ont précédé la collision, le pilote automatique a été déclenché avec le régulateur de vitesse s’adaptant au véhicule devant lui avec une distance minimum de sécurité. Le conducteur a reçu plusieurs alertes visuelles et sonores, et… « les mains n’ont pas été détectées sur le volant six secondes avant la collision », commente Tesla sur son blog. « Le conducteur avait environ cinq secondes et 150 mètres de vue non obstruée de la barrière dont l’atténuateur de collision était écrasé, mais le journal de bord montre qu’aucune action n’a été entreprise. » Tesla affirme que cet atténuateur, déjà endommagé par un précédent accident, n’a pas été remplacé. « Nous n’avons jamais vu ce niveau de dommages sur un Model X dans aucun autre accident. » Une réaction qui n’a pas plu à la National Transportation Safety Board (NTSB) en charge de l’enquête, notent nos confrères du quotidien The Guardian.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Véhicules volants, newspace, nano-pixels... les innovations qui (re)donnent le sourire

Véhicules volants, newspace, nano-pixels... les innovations qui (re)donnent le sourire

Difficile de trouver la motivation en ce début de semaine ? Voici une petite sélection d’innovations qui pourraient vous aider[…]

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

OneWeb, mobilité hydrogène, hydrogel renforcé… les meilleures innovations de la semaine

Wifi contre 5G dans les véhicules connectés : 3 questions à Jean Varaldi, directeur France de Qualcomm

Wifi contre 5G dans les véhicules connectés : 3 questions à Jean Varaldi, directeur France de Qualcomm

A Lyon, la navette autonome de Navya circule sur route ouverte

A Lyon, la navette autonome de Navya circule sur route ouverte

Plus d'articles