Nous suivre Industrie Techno

La Défense lance un appel à projets de solutions innovantes contre la pandémie de Covid-19

MANUEL MORAGUES

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

La Défense lance un appel à projets de solutions innovantes contre la pandémie de Covid-19

© AID

 

Le ministère des Armées a lancé le 19 mars via l'Agence de l'innovation de Défense un appel à projets de solutions innovantes pour lutter contre le Covid-19. Un budget de 10 millions d'euros est prévu.

Appel aux bonnes idées pour lutter contre la pandémie de Covid-19 ! Un appel à projets du ministère des Armées a été lancé le 19 mars au soir par l'Agence de l'innovation de Défense (AID). Il est doté d'un budget de 10 millions d'euros.

Le spectre des applications visées est très large puisque l'AID recherche des solutions innovantes pour « protéger la population, soutenir la prise en charge des malades, tester la population, surveiller l’évolution de la maladie au niveau individuel et l’évolution de la pandémie, ou aider à limiter les contraintes pendant la période de crise », selon le texte publié par l'AID.

Même logique d'ouverture pour le type de solutions pouvant être retenues : l'AID indique qu'elles peuvent être « d’ordre technologique, organisationnel, managérial ou d’adaptation de processus industriels ».

Seul impératif : des solutions employables pendant l’actuelle pandémie

Idem du côté de la typologie des candidats :  tous peuvent se lancer, de la petite entreprise au grand groupe en passant par les acteurs académiques et des regroupements d'opérateurs. « Les propositions internes des personnels civils et militaires du ministe?re des Arme?es sont e?galement les bienvenues », précise aussi l'AID.

En revanche, face à l'urgence de la situation française, pas question de développements à long terme : « les projets devront être d’une maturité technologique suffisante pour être employables pendant l’actuelle pandémie », insiste l'AID.

La date de clôture de l'appel à projets est fixée au 12 avril, mais l'AID précise que les propositions seront évaluées au fil de l'eau et que les propositions tardives auront des chances de succès fortement réduites.

Deux autres appels qui se clôturent

Cette initiative du ministère des Armées vient s'ajouter en France à l'appel à projets Flash COVID-19 lancé par l'Agence nationale de la recherche le 6 mars. Doté de 3 millions d'euros et se clôturant le 23 mars, celui-ci cible « l’acquisition de connaissances avec un impact potentiel attendu dans les 18 mois suivant le financement » portant sur quatre priorités définies par l'Organisation mondiale de la santé.

Au niveau européen, la Commission a encouragé le 13 mars les start-up et PME disposant de technologies et d'innovations pouvant contribuer au traitement, au test, à la surveillance ou à d'autres aspects de l'épidémie de coronavirus à présenter d'urgence une demande pour le prochain cycle de financement du Conseil européen de l'innovation (EIC), dont la date de clôture a été repoussée de 48 heures, à ce vendredi 20 mars.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

Avec son programme Magellan, le CEA veut créer plus de 100 startups avec ses technologies d'ici à 2030

Avec son programme Magellan, le CEA veut créer plus de 100 startups avec ses technologies d'ici à 2030

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) a présenté le 19 novembre[…]

20/11/2020 | Start-upCEA
Avec son nouveau centre de R&D aux Ulis, Bowen veut devenir incontournable dans l'innovation sur les radiofréquences

Avec son nouveau centre de R&D aux Ulis, Bowen veut devenir incontournable dans l'innovation sur les radiofréquences

La signature électronique au cœur de la transformation digitale

Les publi-rédactionnels

La signature électronique au cœur de la transformation digitale

  « Les SATT vont jouer un rôle-clé dans la création des filières technologiques d’avenir », lance Caroline Dreyer, présidente du réseau

« Les SATT vont jouer un rôle-clé dans la création des filières technologiques d’avenir », lance Caroline Dreyer, présidente du réseau

Plus d'articles