Nous suivre Industrie Techno

Courses sur ordonnance

MURIEL DE VÉRICOURT mvericourt@industrie-technologies.com

Sujets relatifs :

,
Les supermarchés de demain seront-ils plus proches d'une pharmacie que d'une épicerie ? Avec près de 40 000 produits affichant des allégations santé commercialisés chaque année, la frontière se brouille. Si ces aliments devront composer avec une réglementation sourcilleuse, ils n'ont vraisemblablement pas fini d'alimenter les rayons de nos grandes surfaces. Petit tour dans les allées du magasin alimentaire du futur.

NEUROLOGIE

Muscler sa mémoire en misant, par exemple, sur le DHA, un acide gras associé au bon fonctionnement du coeur et du cerveau, ou encore favoriser le développement de ses cellules nerveuses... Ces promesses peuvent être alléchantes pour les femmes et les personnes âgées, principaux consommateurs d'aliments porteurs d'allégations santé.

ESTHÉTIQUE

Pour leur ligne, les consommatrices veulent du lourd, des produits allant au-delà des simples allégés, comme des aliments actifs de type brûle-graisse ou coupe-faim. La beauté passe aussi par la peau. Oublié le retentissant flop du yaourt Essensis : des ingrédients offrant la promesse d'une belle peau peuvent resurgir, à condition de ne pas occulter

la dimension du plaisir gustatif. L'existence d'un joint-venture entre Nestlé et L'Oréal témoigne en tout cas des promesses de la « cosmeto-food ».

GÉRONTOLOGIE

À l'image des rayons bébé de nos supermarchés, on verra peut-être apparaître des linéaires dédiés aux personnes âgées. Des produits destinés à lutter contre les effets du vieillissement font en effet une entrée remarquée dans les grandes surfaces. Ils reposent notamment sur des molécules dites antioxydantes, ajoutées aux aliments dans l'espoir qu'elles contrent l'action des radicaux libres impliqués dans le vieillissement cellulaire.

CARDIOLOGIE

Déjà très présents dans les rayons, les produits dédiés à la prévention des maladies cardiovasculaires devraient continuer leur essor avec le vieillissement de la population. Les pistes vont du simple allègement en sel à l'enrichissement en acides gras polyinsaturés (les fameux oméga 3 et 6) ou en stérols d'origine végétale visant à agir directement sur le taux de LDL cholestérol.

MÉDECINE GÉNÉRALE

Mis en avant à la fois parce qu'ils contribuent à renforcer les défenses naturelles et pour leur rôle de régulateurs du transit, les probiotiques (des micro-organismes), peuvent désormais rester vivants même dans des produits non frais, grâce à la protection qu'offre la microencapsulation. Ils devraient donc se répandre. La logique consistant à associer plusieurs promesses, évocatrices d'une bonne santé générale, a en tout cas de l'avenir.

RHUMATOLOGIE

Outre le calcium et la vitamine D, désormais considérés comme de grands classiques contre l'ostéoporose, les scientifiques s'intéressent à d'autres fortifiants. À l'Inra de Clermont-Ferrand, les chercheurs évaluent, par exemple, le potentiel de certains constituants des végétaux. La glucosamine, un glucide issu notamment du cartilage de poisson, est par ailleurs mise en avant comme une possible alliée contre l'arthrite, car elle contribuerait au bon fonctionnement des articulations.

vous lisez un article d'Industries & Technologies N°0916

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2009 d'Industries & Technologies

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrits. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire Industrie & Technologies

Nous vous recommandons

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

[Pas à pas] Comment tirer parti de la réalité augmentée dans votre usine

Profitant des formidables progrès de l'informatique embarquée et de l'essor de l'usine 4.0, les exemples d'applications[…]

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Interview

« Bâtiments intelligents : il faut placer l'utilisateur au centre », Olivier Cottet, Schneider Electric

Bâtiments à énergie positive : de l'énergie à revendre

Bâtiments à énergie positive : de l'énergie à revendre

Stockae stationnaire : l'avenir est à l'hybridation

Stockae stationnaire : l'avenir est à l'hybridation

Plus d'articles